Bruno Grandos
écrit à

   


Jules César

     
   

L'Égyptienne au long nez

    Ave Cesar! 

C'est un immense honneur pour moi de pouvoir parler à l'Homme qui a conquis toute la Méditerranée, la «mare nostrum» comme tu l'appelles. Je m'appelle Brunos GRANDOS. Je suis grec mais j'habite la cité de Divodurum en Gaule Romaine. Des rumeurs me sont parvenues me laissant croire que tu as une relation avec «l'Égyptienne au long nez», je parle, bien sûr, de la grande Cléopâtre. J'aimerais savoir si ces rumeurs sont exactes ou si tout cela ne serait pas un prétexte pour créer une alliance entre l'Empire Romain et l'Egypte. Je voudrais aussi t'informer que ton fils Brutus manigance quelque chose derrière ton dos mais je n'en sais pas plus. 

Je te salue ô grand César; et que ta carrière de consul te mène loin.


De César à Bruno GRANDOS, 

Il est vrai que César a une relation avec Cleopatra d'Égypte et il a eu d'elle un fils nommé Césarion. Aucun de ces faits ne sont secrets dans l'Empire. César te mentionne toutefois que le nez de Cleopatra est tout à fait normal. 

Il y a bien sûr un avantage stratégique à la relation entre César et Cleopatra. L'Égypte est maintenant l'alliée de Rome en attendant son intégration officielle à l'empire comme le stipulait le testament que Ptolémée Alexandre a laissé à Lucius Cornelius Sylla il y a de cela quelques décennies. Certains Égyptiens s'opposent à cette succession légale, mais cela se fera tôt ou tard. 

CAESAR