Retour en page
                    d'accueil Dialogus

   

Fabien
écrit à

   


Jules César

     
   

Conquêtes et politique

   
Fabien
94000 Créteil
À Monsieur Caius Julius César

Rome, 1er février 2006

Ave César!

Avant de commencer à vous énoncer les raisons de ma lettre, je voudrais vous présenter mes respects et vous dire combien je suis honoré de vous écrire, car -j'imagine que vous le savez désormais- vous êtes encore à notre époque une célébrité à part entière; des films, des livres, des bandes dessinées ont été faits à votre effigie. Vous occupez donc une grande place dans notre société et vous occupez aussi un bon chapitre d'histoire dans le programme scolaire.

Parlons d'abord de vos conquêtes. Je voudrais savoir comment une seule personne a pu transformer un simple pays, certes déjà puissant, mais encore vulnérable, en un empire invincible. Car (second chapitre d'histoire) vous avez conquis la Gaule, le seul pays à avoir réussi à prendre Rome et dont les Romains ont toujours eu peur. Un pays qui était beaucoup plus peuplé que le vôtre et avec une très bonne économie. Vous avez dû tout de même faire face à une dure résistance, notamment celle de Vercingétorix, mais même lui n'a pas réussi à vous tenir échec. Quel est donc votre secret? J'espère que vous répondrez à ma question car elle me tient à coeur.

Maintenant, le deuxième sujet que je voulais aborder: votre politique. Vous avez été consul puis vous vous êtes autoproclamé consul à vie. Cet épisode de votre histoire reste le plus sombre souvenir que vous m'ayez laissé, car cela me rappelle tristement Napoléon Bonaparte, un homme qui s'autoproclama empereur à vie de l'Empire français. Vous auriez pu être élu démocratiquement, vous auriez alors laissé une image beaucoup plus honorable. Et pourquoi avez-vous, après avoir conquis la Gaule, complètement détruit sa culture? Vous l'avez tellement bien détruite qu'il ne reste quasiment rien de celle-ci.

Je suis désolé de vous quitter si tôt, j'avais tant de choses encore à vous  dire. Mais quand vous aurez répondu à mes questions, je serai certainement plus heureux que vous ne le pensez.

Veuillez accepter mes meilleurs sentiments.

Fabien 

De César à Fabien, ave!

Vaincre les Gaulois ne fut pas très difficile si on compare le tout aux batailles que César a eu à livrer par la suite contre d'autres Romains. Il est vrai que la Gaule est riche et très peuplée, mais elle n'était pas unie avain l'arrivée de César. Les centaines de tribus qui la composaient étaient en conflit perpétuel entre elles. Vercingétorix a tenté de les unifier, mais ce fut en vain. Lui-même ne voulait rien d'autre qu'être roi. Son but premier n'était pas de repousser les Romains.

Leurs armées étaient aussi beaucoup plus nombreuses que les légions de César, mais elles étaient composées de soldats médiocres et mal organisés. Avec une bonne stratégie, Rome était victorieuse à chaque fois.

Tu accuses César d'avoir détruit la culture gauloise. Cela est faux. Les Gaulois sont libres de vivre comme ils l'entendent à condition de ne pas causer de troubles. Certes, ils sont attirés par le style de vie romain et beaucoup s'adapteront sans doute, mais tu ne peux pas faire porter à César cette conséquence de leur incorporation dans l'univers romain. Ils sont libres de leur choix.

Quant à ta question sur le consulat, sache que César désirait être réélu consul pour un second mandat après les dix années règlementaires. Ce sont ses opposants au Sénat qui l'en ont empêché et qui, ayant peur de César, l'ont déclaré hors-la-loi. César a marché sur Rome pour faire valoir ses droits. De plus, il ne s'est pas auto-proclamé consul à vie, c'est le Sénat (du moins ce qui en restait) qui l'a fait. Toute sa vie, César a toujours accordé beaucoup d'importance aux lois de la République. Ses opposants, eux, ont bafoué ces principes sacrés pour nuire à César.

Vale,

CAESAR