Accusation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magna Domus

 

 

 

Cher Jules,

Je te hais. Littéralement. Comment peux-tu être assez fat pour croire légitime de tuer une république qui était sur le point d'inspirer au monde le souffle de la démocratie? Tu as tué la république en l'attachant à ton dos comme une laena, en l'asservissant à des lois sages follement instaurées. La République était corrompue, c'est un fait admis par les historiens et toi-même, mais avais-tu besoin de réunir tous les pouvoirs -l'armée, la justice et la force législative- entre tes mains? Justifie-toi, car j'en viens à croire qu'Hannibal Barca aurait dû réduire l'Urbs.

Magna Domus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jules César

 

 

 

De César à Magna Domus (quel étrange nom!),

 

La République romaine actuelle est très loin d'inspirer au monde un souffle de démocratie. Au contraire, elle est un exemple de perfidie, de vice. Elle se meurt d'elle-même et César a seulement l'intention d'accélérer sa mort et d’ainsi mettre fin à son agonie.

 

Qu'est-ce que cette République où une poignée d'autocrates corrompus impose sa loi (selon ses intérêts) à plus de 20 millions d'individus? Qu'est-ce qu'une République où les gouverneurs et administrateurs agissent en tortionnaires et en oppresseurs? La liste des fautes graves de la République de Rome est très longue.

Depuis qu'il est là, César a permis l'entrée de Gaulois et d'Espagnols au Sénat et a élargi le droit de vote. Il a créé des lois pour mieux contrôler les magistrats et les gouverneurs des provinces et ainsi éviter les abus. Il a donné des terres aux vétérans, mis en place une réforme agraire et a même amnistié ses ennemis d'autrefois. César est aussi en train de réformer les impôts. Beaucoup de réformes sont à venir. Oui, la République telle qu'on la connaît sombrera, mais c'est dans l'intérêt du peuple. Voilà pourquoi César est si populaire!

 

César n'a pas l'intention d'éliminer le Sénat et les différentes fonctions de l'administration resteront. Les consuls et les tribuns continueront d'exister et de se faire élire. Le cursus honorum demeurera accessible à la noblesse, mais aussi à la plèbe. Le titre que César recherche (celui de Princeps) n'aura pour rôle que de superviser le système et intervenir quand la situation l'exigera, en plus de contrôler les armées de Rome. César ne veut pas être roi (rex) dans la même mesure que le sont les rois d'Orient.

Si Hannibal Barca avait conquis Rome, le peuple souffrirait terriblement sous une monarchie à la façon carthaginoise. Si tu es Romain, Magna Domus, tu ne peux pas souhaiter cela. Tu es libre de haïr César, mais sache que ton opinion n'est pas partagée par la majorité des Romains.

 

Vale!

 

C.J. CAESAR