Carla
 écrit à

   

Cassandre
Cassandre

     
   

Votre famille

   

Chère Cassandre,

Sachez que vous êtes pour moi l'une des femmes les plus courageuses de la mythologie. Je voudrais vous poser quelques questions:

- Quels rapports avez-vous avec Andromaque, Hélénos et Polyxène?
- Avez-vous aimé Agamemnon?
-Avez-vous revu Andromaque après la destruction de Troie?

Merci d'avance pour vos réponses.


Paix et joie, ô Carla, ma sœur!

Je te remercie pour tes bons mots à mon égard. Ils sont un baume pour mon âme écorchée.

Andromaque est ma belle-sœur. Elle a épousé mon frère aîné, Hector, et est la mère de mon neveu, Astyanax. Hector et Astyanax sont tous deux morts de la main de l’ennemi et Andromaque est devenue la prisonnière de Néoptolème, le fils d’Achille. Néoptolème a tué Astyanax, qui n’avait pas encore deux ans, en le lançant des remparts. Cet homme est le plus cruel de tous. Je n’ai jamais revu Andromaque depuis que nos chemins ont pris des directions opposées.

Hélénos est mon frère. Il possède le même don de prophétie que moi, mais, du fait de son sexe, il est davantage pris au sérieux que moi. Il a eu la chance de ne jamais être courtisé par Apollon! Après la prise de Troie, Hélénos s’est vendu à Néoptolème, comme devin. Je le soupçonne d’être amoureux d’Andromaque et de vouloir rester près d’elle pour la protéger de leur maître commun. Puisse-t-il y parvenir!

Polyxène était ma petite sœur chérie. Elle s’était consacrée au culte de Minerve-Athéna, mais la déesse n’a pas su protéger sa prêtresse. Dans les jours qui ont suivi la victoire des Achéens, ma pauvre Polyxène a été égorgée sur la tombe d’Achille, comme une chèvre menée au sacrifice, et je n’ai pas pu la protéger.

Non, je n’aimais pas Agamemnon, je le détestais profondément. Il était une brute vulgaire, un cochon immonde. Il ne savait que détruire et tout salir autour de lui. Il est mort maintenant. Poignardé par sa propre épouse, ce qui n’est guère étonnant. Cependant, je déplore ce meurtre, comme tous les meurtres, car il ne servira qu’à engendrer violences et représailles.

Que ta destinée soit bonne et douce!

Cassandre, née Alexandra



Merci beaucoup pour votre réponse, et je serais très curieuse de connaître d'autres détails de votre vie. Et je voudrais vous poser d'autres questions:

- Est-ce que les Troyens parlaient la même langue que les Grecs? Si non, comment faisiez-vous pour communiquer?
- Est-ce que des gens pensaient la même chose que vous?
- Après Troie, quels personnages de votre famille avez-vous revus?

Merci d'avance,

Carla



Paix, ma sœur!

Je suis heureuse de correspondre avec toi. Prisonnière de ma triste chambre, de ma geôle mycénienne, je n’ai qu’une petite fenêtre par laquelle j’aperçois les couleurs du ciel et mes journées sont une succession de lentes heures. Quel bonheur, alors, lorsqu’une esclave tire, de sous ses voiles, une tablette où sont inscrits les signes de ta voix! Que de divertissement en perspective, de lire et de composer mes réponses, même si celles-ci m’entraînent au milieu des fantômes du passé!

À mon époque, nous parlons tous des dialectes différents et nous apprenons très jeunes à naviguer entre ces eaux. À l’intérieur même d’une cité, les dialectes varient, mais les mots se ressemblent, les sons sont similaires et donc, nous arrivons à nous comprendre. Nous avons également une multitude d’interprètes. Un bon bourlingueur baragouine facilement une vingtaine de dialectes. Le grec, comme tu dis, n’existe pas encore. Un jour, lorsque les royaumes se fonderont ensemble, une langue émergera, mais pour l’instant, il ne s’agit que d’éparses branches sans tronc.

Oui, beaucoup de personnes pensaient comme moi, mais n’osaient me soutenir publiquement. Et puis, une fois que l’armée achéenne se fut installée sur nos terres, cela devint ridicule de prôner la paix. Même le retour d’Hélène n’aurait pas suffi à calmer l’ambition de l’envahisseur.

Depuis mon départ de Troie, je n’ai revu aucun membre de ma famille ou de mes amis. Je suis devenue l’esclave d’Agamemnon, nous avons traversé la mer Égée et à notre arrivée, j’ai été enfermée ici.

Que la Grande Mère te protège!

Cassandre, née Alexandra


Chère Cassandre,

Encore merci pour toutes vos réponses. Comme vous savez que je vous admire beaucoup, je voudrais savoir si vous avez déjà parlé avec certains héros comme Achille ou Ulysse, et si Agamemnon vous séduisait.

Merci pour vos réponses,

Carla



Paix, ma sœur!

Ton admiration me touche, mais je ne sais pas trop ce que j'ai fait pour la mériter.

Le roi Ulysse d’Ithaque est déjà venu à Troie, quelques années avant le début de la grande guerre, mais évidemment, je ne lui ai pas parlé. Pour ce qui est d’Achille, je ne l’ai vu que du haut des remparts de ma cité, tuer mes frères les uns après les autres. Lorsque les envahisseurs achéens ont pénétré dans ma cité, Achille était déjà mort.

Agamemnon est un être immonde. Non seulement il ne m’a jamais séduite, mais il me dégoûtait profondément. Pendant les longs mois qu’a duré la traversée de la mer, il m’a violée, nuit après nuit, aiguisant chaque jour davantage ma haine à son endroit. De lui, je suis tombée enceinte et j’ai accouché de jumeaux. Ils m’ont été enlevés dès leur naissance et je n’en ai ressenti aucune tristesse. Pour moi, ils ne représentaient que la semence de mon bourreau.

Cassandre, née Alexandra



Cassandre, malgré toutes vos réponses je me pose encore de multiples questions sur votre vie:

Êtes-vous déjà tombée amoureuse?

Quel rapport avez-vous avec vos parents et Hector?

Merci d'avance pour vos réponses,

Carla



Pardonne, Carla, ma sœur, ce retard dans ma réponse. La reine Clytemnestre, ma geôlière, a fait renforcer la sécurité autour de ma prison. La rumeur publique rapporte que les partisans d’Oreste cherchent à renverser Clytemnestre et elle craint qu’ils s’adressent à moi pour retrouver le prince.

Oui, j’ai été amoureuse, d’un homme que j’admire en tout point, mais notre amour était impossible pour plusieurs raisons. Parce que je suis prêtresse et que j’ai fait vœu de chasteté, et parce qu’il est mon beau-frère Énée, l’époux de ma sœur Créüse. Lors de la prise de Troie, alors que la cité brûlait, je les ai aidés à s’évader, eux et leurs deux fils. Créüse a été attrapée, mais elle m’assure qu’Énée et ses garçons ont réussi à s’échapper.

Je voue aux membres de ma famille une loyauté inébranlable. Je crois que mes actes l’ont prouvé. Cependant, cela ne veut pas dire que nos relations étaient sans épines. Hector ne m’a jamais aimée, je crois que je lui faisais peur. Il est mort maintenant et je le regrette, lui et sa droiture un peu comique. Si tu savais, Carla, comme son cœur était grand et son courage noble! Ma mère et mon père étaient des êtres exceptionnels, plus grands que nature, mais il y avait une grande froideur en eux, une froideur de souverains. Ils sont morts aussi, tous les deux. Comme nos différends semblent loin à présent!
 
Joie et paix sur ta maison!

Cassandre, née Alexandra