Audrey
écrit à

   


Cassandre

     
   

Un époux

   

Chère Cassandre, 

J'ai appris par les poètes qui ont chanté la guerre de Troie que ton père Priam avait promis ta main à Othryoneus de Kabésos en échange de son aide contre les Grecs. Il fut tué lors d'un combat (heureusement pour toi peut-être), et j'aurais voulu savoir comment voyais-tu ce mariage arrangé? Et comment Priam a-t-il pu te promettre à un époux alors que, étant prêtresse, tu étais vouée à la virginité? Ne craignait-il pas le courroux du dieu Apollon? 

Bien à toi. 

Audrey


Joie dans ta maison, Audrey! 

Othryoneus! Que de souvenirs me reviennent en mémoire à l’évocation de ce nom! Cet homme est mort d’une manière plutôt violente; en aucun cas je n’aurais pu m’en réjouir. Il est tombé sous la lance d’Idoménée, roi de Crête, et fut traîné encore vivant dans la mêlée où son corps fut piétiné jusqu’à son dernier souffle. 

Il est certes vrai que je détestais l’idée de ce mariage, d’autant plus que j’avais prononcé des voeux de chasteté, comme tu l’as précisé, mais je savais qu’il n’aurait pas lieu. Je savais que le courageux Othryoneus devait périr comme tant d’autres et que cette union n’aurait pas lieu! 

Mon père prenait un malin plaisir à promettre ses filles à tout un chacun afin de s’attirer des alliés. Nous étions nombreuses et plutôt jolies et constituions un alléchant appât et un atout non négligeable pour mon père. Ainsi, je fus offerte à tant de reprises que, s’il m’avait fallu pleurer chacun de ces mariages potentiels, mes larmes auraient enseveli les guerriers sur la plaine. Par contre, seules deux de ces offres furent jurées solennellement. 

Beaucoup plus tard, je devins donc la promise de Coroebos, vaillant fils de Mygdon, roi de Bebrycia, en Phrygie. Lui aussi succomba, sous les coups du fils d’Achille, Néoptolème le flamboyant. 

À partir du moment où la guerre menace une cité, amie, toutes les lois, même les lois sacrées, écrites ou verbales, tombent en désuétude. C’est à pleurer, mais c’est ainsi. 

Que toujours la paix règne sur ta cité! 

Cassandre, née Alexandra