Anne-Sophie
écrit à

   


Cassandre

     
   

Prisonnière

    Pourquoi vous ont-ils faite prisonnière?

Joie dans ton cœur, Anne-Sophie!

Je suis une esclave de guerre. J’étais une princesse troyenne et lorsque les Grecs ont pris ma cité, Troie, je suis devenue l’esclave du roi Agamemnon. Nous sommes retournés dans son royaume, dans la cité de Mycènes, mais son retour ne fut pas ce qu’il espérait. Il revenait chez lui, conquérant de la riche Troie, convaincu d’être reçu comme un héros, mais la reine Clytemnestre, qui avait pris amant, ne voyait pas le retour de son époux d’un œil bienveillant. Elle le fit assassiner et m’enferma, redoutant de me tuer, car je suis prêtresse. Elle craint d’attirer le courroux des dieux sur sa cité et sur elle-même.

Voilà pourquoi je suis prisonnière. Parce que des hommes m’ont prise pour un butin de guerre et parce qu’une femme refuse de mettre un terme à ma vie.

Es-tu, toi aussi, prisonnière?

Cassandre, née Alexandra


Oui et non, ma vie est très compliquée.

Mais, dis-moi, quelle genre de personne es-tu? Romantique? J'aimerais en savoir un peu plus.


Chère Anne-Sophie,

Je suis une jeune femme plutôt réservée qui aime la solitude et la réflexion. J'ai choisi de dédier ma vie aux dieux, particulièrement à Apollon, dont je suis devenue la prêtresse. Alors non, je ne suis pas vraiment romantique. En tant que princesse troyenne, j'aurais pu faire un grand et beau mariage, mais la vie de couple ne m'a jamais attirée.

Sinon, que te dire? J'aime la nature, les animaux, la liberté, les voyages, danser dans la forêt avec les femmes du Scamandre ou participer aux festivités des peuplades du mont Ida. Tout, sauf accomplir ces tâches ennuyeuses réservées aux femmes!

Et toi, qu'aimes-tu, chère Anne-Sophie? Et pourquoi dis-tu que ta vie est compliquée? Voudrais-tu te confier?

Que la Grande Mère te protège!

Cassandre, née Alexandra