Audrey
écrit à

   

Cassandre
Cassandre

     
   

Pourquoi avoir repoussé Apollon?

   

Ô princesse de Thèbes,

J'ai l'honneur de pouvoir vous écrire. Je m'appelle Audrey, j'ai treize ans et je suis toujours à l'âge d'étudier. Si je vous ai choisie c'est tout simplement parce que votre histoire m'a touchée. Ce doit être dur de voir des malheurs arriver, de savoir que son peuple va être anéanti. Le pire c'est que quand vous essayez de prévenir, on ne vous croit pas. D'ailleurs, vos visions vous apparaissent-elles par hasard ou choisissez-vous-en les moments? D'après ce que je sais, c’est le dieu Apollon qui vous a jeté cette malédiction. Pourquoi l'avez-vous repoussé, c'est le dieu de la beauté! N'avez-vous pas de haine envers lui et ce maudit sort?

Je vous remercie d'avoir lu ma lettre, veuillez me répondre s'il vous plaît, encore merci.

Audrey


Joie dans ta maison, Audrey!
 
Merci pour ce message plein d'amour, il me réchauffe et ma prison me semble moins froide ce soir.
 
Tout d'abord, je suis née avec le don de prophétie, mais c'est au sein du temple d'Apollon, lorsque je fus formée en tant que prêtresse, que j'ai appris à mieux le maîtriser. Malgré cet apprentissage, mes visions se manifestaient parfois alors que je ne le désirais pas, ce qui m'a causé de nombreux ennuis.
 
La malédiction d'Apollon est une autre histoire. Un soir, il est venu à moi, mais je l'ai repoussé. J'avais fait vœu de chasteté et ma détermination à le respecter était inébranlable. C'est ainsi que je me suis attiré sa colère. Pour se venger, il m'a maudite devant tous les prêtres et prêtresses, me condamnant à perdre mon don de prophétie. C'était une horrible vengeance, car je n'avais pas perdu mon don, seulement ma crédibilité.
 
Je n'ai pas de rancune envers Apollon. Personne ne me croyait même avant sa malédiction publique. Et ceux qui portaient intérêt à mes prédictions (car il y en avait quelques-uns) continuèrent à le faire longtemps après. Énée, par exemple, m'a toujours crue et c'est pourquoi, le soir de la prise de Troie, il a réussi à s'enfuir avant de périr comme les autres, emportant avec lui les restes de notre grande civilisation.
 
Que les dieux te protègent et éclairent ton chemin!
 
Cassandre, née Alexandra