Retour en page d'accueil de Dialogus

Laura
écrit à

Rose DeWitt Bukater


Des questions en tête


   

Chère Rose,


Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi. Je suis l'une de vos fans. Je n'ai que treize ans, je vais en avoir quatorze dans dix jours (je vous écris le six mars) et je vous adore. Je vous admire pour votre histoire. Je voudrais vous poser quelques questions mais je ne me les rappelle pas toutes (j'en ai tellement qui trottent dans ma tête...).

Pour l'embarquement, vous avez embarqué où? Je voulais aussi vous demander comment s'était passée la soirée où Jack a dîné avec vous. C'est vrai que Ruth (votre mère) a posé une question à Jack et qu'il a très bien répondu par: «Je veux dire, j’ai tout ce qu’il me faut ici avec moi. J’ai de l’air dans les poumons et quelques feuilles blanches pour travailler. J’adore me réveiller le matin sans savoir ce qui va m'arriver, qui je vais rencontrer, où je vais échouer. Il y a quelques jours j’ai dormi sous un pont et aujourd’hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne en si bonne compagnie. Je pense que la vie est un don et je ne veux pas le gâcher, on ne sait pas quelle donne on aura le jour suivant, on apprend à accepter la vie comme elle vient, pour que chaque jour compte»?

J'aurai plein d'autres questions à vous poser mais je vous laisse avec celles-ci et je vous poserai les autres questions plus tard si vous le voulez bien.

J’espère que vous me répondrez très bientôt. Avec tout mon respect pour vous.


À bientôt, plein de baisers,

Laura.


Bonjour Laura,


Je me rappelle avoir déjà correspondu avec vous et c'est un plaisir de vous réécrire! Ne vous inquiétez pas pour les questions qui ne vous reviennent pas en tête; vous pouvez m'écrire à chaque instant donc ce n'est pas un problème. Je vais me contenter de répondre aux deux questions pour lesquelles vous souhaitez avoir des éclaircissements avant de découvrir les prochaines.

C'est après un séjour passé en Angleterre que j'ai embarqué sur le Titanic le 10 avril 1912 à Southampton. Le soleil était au rendez-vous et le quai ressemblait à une immense fourmilière. C'est Cal qui avait acheté les billets afin qui nous puissions profiter du voyage inaugural du paquebot pour nous rendre en Amérique où nous devions nous marier.

En guise de remerciement pour m'avoir sauvé la vie, Cal avait convié Jack à l'un de nos éternels dîners dans la somptueuse salle à manger des première classe et pour vous donner mon avis sur cette soirée, je dirais qu'elle s'est plutôt bien déroulée car malgré les questions embarrassantes de Cal et Mère pour le déstabiliser, Jack a très bien su gérer la situation en donnant des réponses sensées et réalistes alors que ce monde, qui était malheureusement le mien, lui était totalement inconnu. Il avait une très belle philosophie de la vie et cela a plu aux autres convives. J'en garde un bon souvenir car c'était la première fois où j'ai assisté à un dîner sans m'ennuyer.

Ne sachant pas à quel moment vous recevrez ma lettre, permettez moi de vous adresser mes meilleurs vœux pour votre quatorzième année de vie. Vous êtes si jeune, profitez de tous ces moments!


Avec toute mon affection,
Rose


Chère Rose,


Voila c'est encore moi, Laura. J'espère que je ne vous embête pas. Merci pour cette agréable lettre que vous m'avez transmise. En fait vous êtes gentille, super gentille même. Je vous admire vraiment beaucoup.

Voici les autres questions qui me trottent dans la tête: à un moment, j'ai vu dans le film «Titanic» (mon film préféré) que vous parlez tous les deux, Jack et vous. Vous voulez le remercier et vous lui expliquez pourquoi vous êtes si mélancolique. Jack vous demande si vous aimez Cal. Qu'est-ce que vous avez pensé en premier? Quand les amis de Jack vous ont-ils vue pour la première fois et que vous ont-ils dit?

Voilà, je vous laisse avec ces questions. Pourrai-je vous en poser d'autres?


Sur ce à bientôt, très chère Rose. Avec tout mon respect pour la femme que vous êtes, vous êtes splendide!

Laura


Rassurez-vous, chère Laura, je suis là pour répondre à toutes vos questions et cela ne me dérange pas du tout de consacrer du temps à cette tâche.

Je me souviens parfaitement de cette question qui a fait basculer ma vie à tout jamais. Elle m'avait complètement déstabilisée au point que je n'ai pu y répondre clairement. Je suis même devenue agressive avec Jack tellement je trouvais cette question déplacée car pour moi, il n'était qu'un inconnu et notre conversation dépassait les limites du convenable. Cependant, elle a remis en question mes sentiments pour Cal et mon attachement réel pour lui.

Concernant les amis de Jack, je les ai rencontrés pour la première fois lors de la soirée animée dans l'entrepont des troisième classe mais je n'ai jamais pris le temps de les connaître plus longuement car les jours suivants, Jack et moi avons passé tout notre temps ensemble. J'ignore donc ce qu'ils pensaient réellement de moi et de ma relation avec leur ami.

Je vous adresse mes meilleures pensées et je reste dans l'attente d'une future lettre de votre part.


Affectueusement,

Rose

************************Fin de page************************