Retour en page d'accueil de Dialogus

Mario
écrit à

Emma Bovary


Savoir qui vous êtes


    Bonjour madame,

Avec tout mon respect, je vous écris pour vous poser une question importante: qu'avez-vous fait pour être reconnue par tout le monde? Tout le monde me parle de vous, mais je ne sais pas exactement pourquoi vous avez été si importante dans l'Histoire!

J'aimerais bien que vous me racontiez...

Monsieur,
 
Je suis bien désolée de ne pouvoir apporter de réponse à votre requête. J'ignorais que l'on me connût tant que cela. Je ne sais ce que j'ai bien pu accomplir (peut-être s'agit-il de mon mari?) pour que l'on fût ainsi familier de mes agissements, de ma vie, des mes intimes et de mon passé.
 
Lorsque j'ai répondu avec joie à la proposition de monsieur Dumontais, j'imaginais (naïvement, sans doute), qu'il s'agissait là d'une sorte de correspondance amicale, par-delà les lieues et les siècles, pour meubler mon ennui… Et le vôtre, ma foi! Je m'aperçois maintenant qu'il s'agit de plus que cela, et que monsieur Dumontais ne m'a pas choisie par hasard. Quelle innocence, aussi, de ma part, que l'on pût s'intéresser à une banale épouse de médecin de campagne, dans une bourgade crottée aux relents de fumier!
 
Vous me voyez bien amère, monsieur, et pourtant vous serez surpris de savoir que je ne désire pas en connaître plus. Je tiens à découvrir moi-même ce que me réserve mon existence si monotone. Les sentiments, monsieur, ah! Les sentiments! Mais je parle sans doute, monsieur Mario, à un Italien: vous savez donc ce que c'est. Ainsi, je ne puis que vous dire que je suis madame Bovary, que je demeure à Yonville-l'Abbaye avec mon mari Charles et notre petite fille, et que j'attends avec impatience (et peut-être un peu de colère), ce qui fera de moi ce que vous avez entendu dire.
 
Au plaisir de vous relire,
 
Emma B
************************Fin de page************************