Harpagon
écrit à

   


Louis II de Bourbon

   


Votre frère, le prince de Conti
 

    Votre Altesse,

J'aurais aimé avoir des informations sur votre frère, Armand de Bourbon, prince de Conti. J'ai appris par diverses sources qu'il aurait connu une véritable «conversion» vers 1655, au point de faire partie dès lors de la Compagnie du Saint-Sacrement, après une vie plutôt licencieuse.

J'aurais souhaité avoir quelques renseignements sur sa vie dévote depuis sa conversion, et notamment savoir dans quelle mesure les rapports qu'il entretînt dès lors avec le monde, et notamment la population de ses seigneurs, avaient changé. Je sais qu'il fut gouverneur du Languedoc à partir de 1660, qu'il écrivit un opuscule intitulé «Du devoir des grands» et qu'il évoqua des «obligations» des gouverneurs de province. Avez-vous eu écho de ces écrits? Et en connaissez-vous la teneur?

Un fidèle serviteur de Votre Altesse.

Monsieur,

Vous me posez là d’excellentes questions et il est dommage que mon frère ne se preste pas au projet de Monsieur Dumontais. Mes relations avec mon frère ont esté pratiquement non-existantes depuis mon retour en France jusques à sa mort. Je connois les escrits dont vous me parlez mais je ne sais point comment il appliquoit ses propres principes dans son gouvernement. D’ailleurs, soyons sérieux, mon frère n’a jamais esté bien placé pour traiter de ce sujet. Vous jugerez sans doute par mes propos le peu de cas que j’ay toujours fait de luy. Il ne m’a jamais prouvé que cela devoit estre autrement.

Vostre dévoué,

Louis de Bourbon