Anaïs
écrit à

   


Louis II de Bourbon

     
   

Marthe du Vigean

    Votre Majesté,

Je désirerais savoir quels liens vous unissaient avec Marthe de Vigean.

Quelles sont vos relations avec votre petit-fils Louis III, duc de Bourbon?

Recevez tous mes respects,

Anaïs


Madame,

Comme je vous le faisois remarquer dans ma precedente missive, je porte le titre d'Altesse Serenissime et non de Majesté, qui est reservé au Roy.

Marthe du Vigean. Ce nom sonne bien à mes oreilles, mesme après toutes ces années qui se sont ecoulées. Mes relations avec cette douce jeune fille estoient celles d'une profonde amitié, que le tems n'effacera jamais. Je ne suis point du genre nostalgique, je m'arresteray donc ici.

Je ne vois point ce que je pourrois vous dire sur mon petit-fils, sinon qu'il sera un jour prince de Condé, après son père. Son éducation n'est point encore terminée (ne continuons-nous point à apprendre chaque jour qui passe?) et le tems dira s'il sera quelqu'un de grand ou s'il tombera dans la mediocrité.

Vostre devoué,

Louis de Bourbon