Vivien de Joux de Battant
écrit à

   


Louis II de Bourbon

   


Les hérauts d'armes
 

    Bonsoir Votre Altesse Royale,

Mon message sera quelque peu différent des autres. Je sais que vous êtes le Grand Condé et non le Grand Écuyer ou encore le Grand Maistre des Cérémonies, mais je ne sais plus vers qui me tourner, Votre Altesse Royale...

En fait, voilà mon problème: je ne trouve aucune information à propos des hérauts d'armes, et surtout leur place par rapport aux Grands Rois de France, princes du sang et Grands Officiers de la Couronne...

Le héraut d'armes, lors des grands cortèges avec le Roy, a-t-il tout comme le capitaine de la garde le privilège de marcher devant le Roy? Est-ce également ainsi pour le Grand Écuyer?

Je me vois vraiment navré de devoir me tourner vers vous qui êtes si grand pour une chose aussi banale. J'espère ne pas vous importuner avec cette question et avoir quelques informations, ou au moins le nom d'une personne vers qui je pourrais me tourner...

Bien à vous, Prince,

Vivien de Joux de Battant


Monsieur,

D’abord, vostre question sur le Grand Escuyer. Ce dernier ne marche point devant le Roy mais il a le privilège de porter son épée à des moments bien précis. La seule personne qui pouvoit marcher devant le Roy estoit le Connétable, mais il n’y en a point eu depuis le duc de Lesdiguières, sous Louis XIII.

Quant aux hérauts d’armes, ces derniers estant plus particulièrement attachés à des capitaines, l’on en voit de moins en moins.

En espérant avoir su respondre à vos questions, je demeure, Monsieur, vostre desvoué,

Louis de Bourbon