Anaïs
écrit à

   


Louis II de Bourbon

   


Favorites
 

   

Votre Altesse,

Je conçois fort bien que vous n'aimiez pas votre épouse, il est vrai qu'à votre époque, les mariages sont arrangés.

Avez-vous eu (comme votre lointain cousin Louis XIV) des favorites avec lesquelles vous auriez eu des enfants illégitimes?

Recevez tous mes respects

Anaïs


Mademoiselle,

Non seulement les mariages sont arrangés, comme vous le dites si bien, mais de plus mon espouse et moy-mesme avons des caractères tout à fait opposés et il n’y a absolument rien d’interessant chez cette petite femme, qui fut pratiquement toujours sans grand interest. J’eus des maistresses mais point de favorites au sens où vous l’entendez. Si des enfans sont nés de ces relations, je n’en sus rien.

Si vous avez d’autres questions, n’hesitez point, chère demoiselle, à me les poser.

Dans cette attente, je demeure, Mademoiselle, vostre devoué,

Louis de Bourbon