gregdunham+hotmail.com
écrit à

   


Louis II de Bourbon

     
   

Chevaux

   

Monsieur de Bourbon,

Je suis fort honoré de pouvoir vous contacter.  J'ai visité il y a de cela quelques années les écuries du château de Chantilly où j'ai assisté à un spectacle équestre.  Ces écuries sont véritablement monumentales.  Est-il vrai que vous pensiez que vous alliez être réincarné en cheval et que c'est la raison pour laquelle vous avez construit des écuries qui ont la dimension d'un palais?  

Grégory Dunham


Monsieur Dunham,

Il m’est arrivé que vos contemporains m’interrogeassent sur ce sujet. Cependant, je crains qu'il y ait erreur sur la personne et peut-estre vous mesprenez-vous sur le Prince de Condé dont il est question icy. Bien que j'aye une passion certaine pour ces bestes sublimes que sont les chevaux, je ne croy point que mes Escuries soient dignes de tant d'éloges. Si Dieu m'en donne le tems, je souhaiterois en faire construire de plus grandes et de plus majestueuses. Si cependant là n'est point Son dessein, peut-estre mes successeurs s'en chargeront-ils, de façon admirable, j'ose l'espérer.  

Vostre dévoué,

Louis de Bourbon