Anaïs
écrit à

   


Louis II de Bourbon

     
   

Anne-Henriette de Bavière

    Votre Majesté,

J'aurais aimé que vous me parliez de votre belle-fille Anne-Henriette de Bavière. Quelles sont les relations que vous avez avec elle? Qui a décidé de son union avec votre fils Henri-Jules? Vous ou le roi de France?

Recevez tous mes respects,

Anaïs


Mademoiselle Anaïs,

Comme j’ay reçu vostre missive au mesme moment que votre missive précédente, je feray abstraction de ce titre de «Majesté», dont vous n’avez de cesse de vouloir m’affubler.

Ce qu’il faut savoir, Mademoiselle Anaïs, est que toute union, tout mariage princier doit avoir l’accord du Roy. Le mariage de mon fils avoit des raisons politiques. Il s’agissoit de le positionner favorablement à la succession au throne de la Pologne. Si mon fils ne devint point Roy de Pologne, il a quand mesme aujourd’huy une nombreuse descendance des suites de ce mariage. Et une espouse qu’il ne mérite point toujours.

Vostre dévouée Altesse Sérénissime,

Louis de Bourbon