Retour en page d'accueil de Dialogus

Maria
écrit à

La Belle au Bois Dormant

Votre enfance chez vos parents


   

Chère Princesse,

Pourriez-vous me parler de votre enfance auprès de vos parents lorsque vous étiez encore une petite fille? Receviez-vous parfois la visite des fées? Connaissiez-vous l'existence de la méchante fée?

Je vous remercie du temps que vous allez prendre pour me répondre.

Je suis, Majesté, très honorée d'avoir pu vous écrire,

Maria


Chère Maria,

Je suis actuellement dans le château de plaisance du prince, mon époux, où je ne suis pas retournée depuis plusieurs mois. Et c'est là que j'ai vu, à mon grand effroi, une lettre de Dialogus oubliée: la vôtre! J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. Mais soyez sûre que dès que votre missive fut retrouvée, j'en commençai aussitôt la réponse.

Les souvenirs que j'ai de mon enfance sont les plus doux. Ma mère fut un exemple d'attention, de douceur, de bienveillance. Vous savez, le roi, mon père et la reine, ma mère ont eu beaucoup de mal à m'avoir. Alors qu'ils n'y croyaient plus et que leur descendance était en péril, je naquis. Je fus le plus beau cadeau pour eux. Ils m'ont élevée dans la quiétude, le goût des belles choses, le respect des autres et l'ouverture d'esprit.

J'ai appris, avec ma chère mère, à broder, monter à cheval, à chanter mais aussi à faire la révérence, à saluer et à garder le sourire en toute circonstance. Je me souviens d'un petit mouchoir bleu clair que ma mère avait confectionné et que ma nourrice me donnait avant de m'endormir. Tous les soirs, elle mettait trois gouttes de lavande pour que je puisse rejoindre le pays des rêves en douceur.

Mes marraines, les fées, veillent sur moi depuis ma naissance. Elles assistent à tous les grands événements du royaume, comme les fêtes de fin d'année, le jour du printemps, le départ de mon père en campagne... Je connaissais la fée qui me jeta le sortilège, car elle faisait partie des fées du royaume. Mais je ne connaissais pas ce nuage noir qui l'habitait.


Je vous embrasse, en espérant que vous me pardonnerez mon retard.

Belle au Bois Dormant

************************Fin de page************************