Retour en page d'accueil de Dialogus

Amélie
écrit à

La Belle au Bois Dormant

Versions


   

Chère Belle au Bois Dormant,

Je suis heureuse de vous parler! Cela fait très longtemps que j'attends avec impatience de faire votre connaissance!

Désolée si je fais des fautes d'orthographe, car je suis très fatiguée: c'est bientôt les vacances et je pourrais dormir des jours...

Je me pose quelques questions sur vous: vous m'ôteriez une épine du doigt en y répondant! Combien de versions de votre histoire ont été publiées? Avez-vous aimé votre vie?

Bon je vais vous laisser, je commence à piquer du nez!

Répondez-moi vite!

Amélie


Chère Amélie,

Il y a dans votre lettre une désinvolture qui n'est guère plaisante. Vous parlez de l'impatience que vous avez de m'écrire tout en insistant sur votre envie de dormir. Il me semble que lorsqu'on souhaite ardemment quelque chose et que cette chose nous est enfin accordée, eh bien, notre plaisir est tel qu'on n'a guère l'idée de s'aller coucher. À moins que cela ne soit un sort et que vous ne puissiez pas lutter contre une volonté supérieure...

D'autre part, je redis ici ce que j'ai été amenée à écrire déjà à plusieurs reprises: je ne suis pas un personnage, né sous la plume d'un écrivain. Je vous écris de mon château où je vis une existence heureuse auprès de mon époux le prince et de ma petite fille Aurore.

Enfin, vous me posez une dernière question qui semble impliquer que je suis morte. Je «n'ai pas aimé» ma vie; je l'aime et j'espère vivre ainsi encore longtemps.

Je vous souhaite une belle journée,

Belle

************************Fin de page************************