Retour en page d'accueil de Dialogus

Marie-Odile et Julien
écrivent à

La Belle au Bois Dormant

Le sommeil de Belle


   

Chère Belle,

Nous nous présentons: nous sommes des élèves de quatrième, Marie-Odile et Julien. Nous écrivons dans le cadre d’un atelier consacré à la correspondance.

Nous aimerions avoir quelques renseignements sur vous: quel effet ça vous a fait lorsque vous vous êtes réveillée au bout de cent ans? Pourquoi avez-vous été réveillée par un prince qui a le cœur pur? N’avez-vous jamais eu peur que son cœur batte pour une autre que vous? Avez-vous un secret pour conserver l’amour éternel de votre prince?

Nous vous remercions de votre compréhension et espérons vous lire bientôt avec grand plaisir,

Marie-Odile et Julien


Chère Marie-Odile et cher Julien,


Je vois que, comme pour beaucoup de mes correspondants, ces cent années de sommeil vous intriguent. Mais les choses, ici, ne se déroulent pas comme dans votre monde. Ce long sommeil n'en est pas vraiment un; en vérité, c'est un sortilège de sorte que, lorsque je me suis éveillée, j'avais le même âge que lorsque je me suis endormie. Et le temps ne s'était pas écoulé non plus pour tous les habitants du château afin que je puisse, en me réveillant, retrouver tous les miens.

À l'instant où je suis sortie de ce long sommeil, je n'ai pas vraiment pensé aux années qui venaient de s'écouler: le prince, qui allait devenir mon époux, était là. Il m'a simplement semblé que je l'avais attendu longtemps; j'avais tant rêvé de lui tout au long de ces cent ans!

Pourquoi pensez-vous que le cœur de mon prince pourrait battre pour une autre que moi? Il était dit que je serais réveillée par un prince à qui j'étais réservée. Lorsque mon futur époux apprit cette prédiction, il comprit qu'il était ce prince-là et il sentit l'amour l'embraser.

Quant à l'amour éternel, je ne saurais vous en parler: le prince et moi sommes, à ce jour, de jeunes mariés.


Je vous souhaite une belle journée,

Belle

************************Fin de page************************