Retour en page d'accueil de Dialogus

Flore
écrit à

La Belle au Bois Dormant


La malédiction


   



Bonjour la Belle,

Avant que vous ne vous piquiez à ce rouet, vos parents avaient supprimé tous les rouets du royaume afin que jamais vous ne vous piquiez. Si vous le voulez bien, j'aurai trois questions à vous poser. D'abord, n'aurait-il pas été plus simple de vous informer de cette malédiction et vous dire de ne jamais toucher à un rouet car vous vous y piqueriez? Ensuite, comment faisiez-vous pour créer des vêtements, sans rouet, pendant seize ans? Enfin, j'aimerais savoir si vous avez réutilisé un rouet depuis la conjuration du sort?

Très cordialement,

Flore


Bonsoir Flore,

Mes parents, le Roi et la Reine, auraient pu, comme vous me le dites, m'interdire de m'approcher d'un quelconque rouet. Mais le risque que, par mégarde, j'en approche un et que je m'y pique était beaucoup trop grand aux yeux de mes parents et c'est pourquoi ils ont préféré faire brûler la totalité de ces instruments à filage. Et puis, le rouet était devenu pour eux l'image de la magie noire, de la crainte de perdre leur enfant.

De nombreuses servantes ont cousu, tricoté, et brodé nos atours simplement à l'aide d'une aiguille. Et mes parents ont fait venir des tissus des royaumes voisins.

Je vous avoue que depuis le sort que j'ai subi, je n'ai jamais eu l'occasion d'user d'un rouet. Cet instrument est bien trop particulier pour notre famille pour que je puisse m'en servir.

Je vous souhaite une agréable journée, jeune Flore,

La Belle au Bois Dormant


Bonjour la Belle,


Je comprends que le rouet soit un symbole de magie noire pour votre famille. Cependant, il pourrait avoir une autre image plus positive aujourd'hui. Après tout, si vous ne vous étiez pas piquée, vous n'auriez jamais rencontré votre prince. Vous en auriez épousé un autre, mais peut-être l'auriez vous aimé aussi, je ne sais pas...


Une très agréable journée à vous aussi,

Flore

************************Fin de page************************