Retour en page d'accueil de Dialogus

Chloé, Louise et Chloé de Gaule
écrit à

Achille


Vive Achille


   


Bonjour Achille,

Nous sommes d'un monde beaucoup plus éloigné dans le temps que le vôtre. Nous voudrions vous poser quelques questions.

Que ressent-on quand on va à la guerre pour un roi que l'on n'apprécie pas forcément? Souffrez-vous lorsque vous êtes blessé, même si vous êtes invincible?

Que représente Patrocle pour vous? Qu'avez-vous ressenti à sa mort?

Nous connaissons votre histoire et nous nous demandons pourquoi vous avez choisi une vie courte mais auréolée de gloire.

Nous espérons que vous reviendrez bientôt sain et sauf.

Bonne chance pour la suite!

Chloé, Louise et Chloé



Salutations à vous trois!

Trois dames, tant de questions… Je répondrai tout d’abord à la dernière de vos questions. Chaque homme décide un jour s’il vivra dans la crainte et calculera chacun de ses gestes et paroles en fonction de ses peurs ou s’il vivra intensément sans entraver son mouvement par des considérations de couard. Quelle différence cela fait-il de mourir jeune? Que gagne l’homme prudent: quelques années de misère! Je suis un guerrier, chères dames, j’affronte la vie, je ne la regarde pas défiler car de toute façon, elle passe pareillement pour celui qui s’agite comme pour celui qui dort.

Les alliances entre monarques sont toujours conflictuelles. Nos royaumes sont constamment agités par, soit les rivalités qui nous opposent, soit les amitiés qui nous unissent et ces constantes variations des humeurs des puissants forment les vagues sur lesquelles navigue le peuple. Deux cités peuvent très bien combattre l’une contre l’autre un été et s’unir l’été suivant pour en attaquer une troisième. Je suis venu en Troade comme un allié d’Agamemnon, mais lorsque ses décisions m’ont semblé dénuées de jugement, je n’ai pas hésité à lui retirer mon soutien. Ainsi fonctionne le monde.

Je souffre et perds mon sang comme tout homme mortel. Seulement, ayant appris l’art de la médecine auprès de mon maître Chiron, je sais fort bien me soigner et apaiser mes souffrances physiques.

La mort de Patrocle m’a anéanti. Ce qu’il représentait pour moi? Tout.

Que les dieux vous soient cléments!

Achille


************************Fin de page************************