Retour en page d'accueil de Dialogus

Tanguy, Clément, Flavien et Cyril
écrit à

Achille


Vie sur le champ de bataille


   


Achille,

Dans la lettre que l'on vous écrit, nous aimerions savoir davantage de choses à votre sujet. Votre armure était-elle lourde? Combien commandez-vous d'hommes? Avez-vous peur de mourir? À propos de la guerre: comment sont faits les campements grecs? Comment se passe la vie sur le champ de bataille? Où trouvez-vous de la nourriture? Nous avons encore beaucoup de questions à vous poser, mais le temps nous manque.

Avant de finir, vous considérez-vous comme un héros ou comme un simple guerrier?

À bientôt,

De la part de Tanguy, Clément, Flavien et Cyril



Salut Tanguy, Clément, Flavien et Cyril!

L’armure d’un guerrier est très lourde, mais le pire c’est le bouclier. Il faut parfois songer à le poser sur le sol car il fatigue le bras. Bien des hommes abandonnent en partie leurs armes lorsque l’épuisement se fait plus pressant que la peur d’être blessé. Je commande à une armée de deux mille cinq cents hommes, les Myrmidons. Je ne crains pas la mort, je ne tremble devant rien. Le campement est situé sur la plage. Il y des tentes de différentes tailles, des feux, des enclos pour les bêtes, des hommes et des armes. C’est un campement, quoi! Nous partons combattre tôt le matin et terminons le soir généralement, sauf en cas de trêve, comme c’est le cas en ce moment. Les cités que nous avons conquises nous livrent les denrées nécessaires pour nourrir l’armée.

Je ne me considère, ni comme un héros, ni comme un simple guerrier. Je suis Achille, point. Et c’est bien suffisant!

Achille
************************Fin de page************************