Retour en page d'accueil de Dialogus

Delphine
écrit à

Achille


Toutes ces âmes


   

Achille,

Je t'ai déjà envoyé des lettres mais probablement ne t'en souviens-tu pas...

Que ressens-tu pour toutes les vies que tu as prises? Et pour toutes les autres que tu as détruises? Toutes ces âmes ne viennent-elles pas te bercer le soir, te hanter la nuit et te réveiller le matin?
 
N'aie crainte, Achille! Ton nom restera gravé dans les siècles... Plus tard des films, biographies, livres retraceront ton histoire... Mais toute cette gloire en vaut-elle la peine? Ne l'échangerais-tu pas pour le nom de ton bien-aimé que le vent souffle à tes oreilles?

Dans le fond, tu es peut-être quelqu'un de bien... Vivement que tu sois en paix ,cher Achille...

que tu finisses heureux...

Delphine


Comment t’oublier, ô Delphine à la belle bouche?

Les âmes de ceux qui sont tombés sons mon bras sont aux séjours des morts. Pourquoi me hanteraient-elles? Elles sont dans l’Hadès, témoignant de ma grandeur et de ma force. C’est le vin doux qui le soir berce mon esprit et c’est l’aube aux doigts de rose qui se charge de mon réveil. Pourquoi aurais-je honte d’être un guerrier? N’est-ce pas une occupation honorable à tes yeux? 

Oui, j’échangerais tout contre le retour de Patrocle, mais c’est impossible. Ma seule consolation est de le retrouver lorsque mon destin aura été pesé dans la balance de Zeus. Alors, seulement, je trouverai la paix.

Que ta maison soit prospère et ta santé bonne!

Achille

************************Fin de page************************