Anaïs
écrit à

   

Achille
Achille

     
   

Ton histoire avec Briséis

   

Bonjour Achille,

Ton nom a traversé les siècles ainsi que ta légende de grand guerrier et j'ai beaucoup d'admiration pour toi.

J'aimerais que tu me parles de ton histoire avec Briséis. Comment l'as-tu rencontrée? L'aimes-tu? Qu'est-elle devenue? As-tu eu d'autres femmes dans ta vie?

Quel est ta vision de la guerre de Troie? Est-elle sensée? Peut-on déclarer une guerre sanglante rien que pour l'amour d'une femme comme Hélène?

Avec toute mon admiration,

Anaïs



Salut à toi, Anaïs!

Briséis est une femme que j'ai capturée lors d'une de mes campagnes sur la côte. Elle est vite devenue une compagne très agréable, un délassement sans pareil après les rudes combats de la journée menés contre les Troyens. Quelque temps s'est écoulé avant qu'Agamemnon me la prît, sous prétexte qu'elle lui revenait de droit. Sa favorite, Chryséis, avait été rendue à son père, un Troyen prêtre d'Apollon. Au conseil, j'avais élevé ma voix pour que cette fille soit rendue à son père et que cessent les attaques meurtrières d'Apollon contre nous. Les princes m'ont donné raison et Agamemnon s'est fâché. Il a réclamé Briséis et les princes la lui ont accordée. Mon pardon, par contre, n'a pas été aussi facile à obtenir.

Depuis que Patrocle est mort et que je combats à nouveau, Briséis m'a été rendue, mais je n'ai plus coeur à la chérir. Patrocle est mort parce que je pleurais la perte de cette femme. Quel aveugle j'ai été! Si j'avais su qu'un choix serait fait entre lui et elle, je n'aurais pas hésité un seul instant.

Toutes les guerres sont sensées et insensées. Celle contre Troie ne fait pas exception. Tu devrais mieux savoir que de croire toutes les âneries qui se disent de par le monde. Hélène, oui, devra être rendue à son époux, parce qu'une reine ne s'appartient pas et ne peut s'enfuir avec n'importe quel étranger. Mais crois-tu vraiment qu'un homme tel qu'Agamemnon dépenserait une fortune pour équiper une flotte extraordinaire uniquement pour des intérêts matrimoniaux? Bêtises! Il ne faut pas oublier ce qu'est Troie. Une cité riche et prospère, un port important réclamant aux marchands un lourd tribut, des troupeaux nombreux, des terres fertiles, des richesses venues de partout dans le monde. Nous nous enrichirons tous ici. Bien que ce ne soit plus ce qui me motive. Désormais mon bras ne sert qu'un but: venger la mort de Patrocle. Ces chiennes de faces de Troyens regrettent déjà d'avoir touché à l'ami d'Achille.

Que les dieux te soient favorables!

Achille