Retour en page d'accueil de Dialogus

TMS
écrit à

Achille


Son talon


   


Savez-vous, mon cher Achille, que votre talon était votre faiblesse?



Et laisse-moi deviner la tienne... Ta cervelle?
 
Achille


Oh, mon cher, je n'accepte pas de telles insultes.

Bien que vous soyez un grand guerrier, lorsque je vous pose une question, ne me répondez pas par une autre question, je vous en prie!




Que la fille de Zeus porte-égide m'en soit témoin, c'est moi qui n'accepterai pas d'être insulté et traité indignement, comme un misérable!
 
Tu me poses une question, sans me saluer, ni même t'identifier, et je devrais répondre comme le ferait un enfant questionné par son maître? Mais qui es-tu donc pour oser m'apostropher comme un inférieur, moi qui suis fils de déesse et de roi, arrière-petit-fils du puissant Zeus? Penses-tu que je te dois quoi que ce soit, que ma langue doit se délier selon ton bon vouloir? De grands rois n'ont jamais réussi à me faire courber l'échine et tu prétendrais me tenir à ta merci, comme un esclave que l'on somme, soit de parler, soit de se taire!
 
Compte-toi chanceux d'avoir reçu une réponse et prie tes dieux que mon bras ne se dresse jamais au-dessus de ta tête!
 
Achille


Mon cher, vous avez raison: excusez-moi de mon impolitesse. Cela dit, si vous me répondiez, j'en serais fort satisfait.

Toutes mes excuses, arrière-petit-fils du puissant Zeus.

TMS l'honorable


Honorable TMS,

Ma réponse est non. Je n’ai pas de faiblesse au talon. J’ai peut-être un faible pour les figues au miel, mais mon talon, les deux d’ailleurs, vont très bien.

Achille


Cher Achille,

Ce n'est peut-être qu'une coïncidence, mais j'ai, moi aussi, un faible pour les figues au miel.
 
TMS, l'honorable

Qu’as-tu accompli pour porter ainsi le nom d’Honorable?

Achille

Mes trop nombreuses quêtes n'ont pas toutes abouti, et il me serait trop long de te les conter, mon cher.

TMS

Salut à toi, TMS l’Honorable!

Je comprends ce que tu veux dire. Je serais également bien en peine de raconter tout ce qui a fait de moi l’être que je suis, la réputation que j’ai parmi les hommes. Je t’accorde ce droit au silence. Mais dis-moi, ami, as-tu abandonné tes quêtes? Es-tu devenu inactif ou poursuis-tu encore la gloire?

Achille
************************Fin de page************************