Retour en page d'accueil de Dialogus

 jean-yves
écrit à


Achille


Siège de Troie


 

Salutations, bouillant Achille!

J'aimerais savoir pour quelles raisons le siège de Troie fut si long. N'y avait-il pas moyen de bloquer l'approvisionnement des assiégés?

Merci de vos réponses éclairées.


Salutations à toi, Jean-Yves!


Dès notre arrivée en Troade nous avons compris que la clé de la réussite de ce siège était de bloquer l’approvisionnement d’Ilion et d’assurer le nôtre. À cette fin, mon cousin Ajax et son armée sont partis au nord afin d’y conquérir les cités alliées de Troie; et j’en ai fait de même au sud tandis qu’Agamemnon et tous les autres demeuraient sur place. Nous avons ainsi considérablement diminué les ressources de l’ennemi tout en gonflant notre butin personnel, mais le territoire est si vaste et les alliés de Priam si nombreux que nous n’avons pu, à ce jour, réduire Troie à un isolement total. Si parfois nous parvenons à subtiliser un troupeau de cinq cents têtes, d’autres nous échappent chaque jour, protégés par des mercenaires ou tout simplement hors de notre portée.

Troie n’a rien à voir avec les autres cités que j’ai conquises avec mes Myrmidons. Elle est énorme, gigantesque, même. On raconte que ses remparts ont été construits par Apollon et Poséidon. Ces murs encerclent toute la basse ville et d’autres, encore plus imposants, se font gardiens de la citadelle. C’est une cité terriblement impressionnante et si nous arrivons un jour à la prendre, les hommes se rappelleront à jamais de nous, tant la tâche est colossale.

Que les dieux t’inspirent la gloire!
 
Achille


************************Fin de page************************