Retour en page d'accueil de Dialogus

 Candice
écrit à


Achille


Point d'exclamation


 

Je m'offre à vous, tout entière.


Ô douce Candice,

Tu t’offres à moi et je t’accepte de bon cœur, sache-le -je n’ai jamais su résister à une aussi totale soumission- mais tu es avare de précisions quant à ton lieu de résidence. Habites-tu dans une cité que j’ai conquise récemment ou vis-tu encore plus loin, sur un sol que mon pied n’a pas encore ébranlé?

Je peux te dire ceci: si tu te présentes à la porte de ma baraque, ou même aux limites du camp, et que tu appelles mon nom, tu ne te verras pas refuser l’entrée de mes quartiers et je te ferai bon accueil.

Achille


Grand Achille,

J'habite une modeste maison près de la grande ville qu'est Narbonne, sur le sol français. As-tu déjà entendu parler de cette contrée? Chaque nouveau jour j'y sème un peu plus de ma personne en espérant que mon odeur parvienne et glisse entre tes mains de héros légendaire.

Achille! Achille! Ô Achille, ne m'entends-tu pas?




Je t’entends, Candice, mais il m’est impossible de quitter ce sol qui a vu périr le meilleur des Achéens. Tu devras attendre la fin de cette guerre, ou même une autre vie pour recevoir ma visite.

Que les dieux te guident!

Achille

************************Fin de page************************