Retour en page d'accueil de Dialogus

Jessica
écrit à

Achille


Le héros de tous les héros


   


Cher Achille,

Tout d'abord, je voudrais te dire que tu es pour moi un héros, un dieu, un homme, un vrai! Toutes les qualités que je recherche chez un homme aujourd'hui et qui malheureusement n'existent plus -car je pense que tu as entendu parler de notre époque... Je la déteste. 

J'aurais tellement aimé vivre à ton époque, te rencontrer, t'aimer... Oui, car je t'aime, Achille! Tu es l'homme de mes rêves et de ma vie et sache qu'il n'y aura personne d'autre que toi! Je connais ton histoire et j'en apprends tous les jours un peu plus. Je pense comme toi pour ce qui est des femmes aujourd'hui. Elles deviennent des hommes et les hommes des femmes! J'aurais donné ma vie pour toi, rien que pour te protéger, car ta vie vaut bien plus que des milliers d'autres vies. Ô Achille, je me réserve pour toi même si les hommes ne veulent qu'une seule chose de moi. Ô mon amour, viens me chercher. Emmène-moi avec toi, je t'en prie!

Avec tout mon amour.


Douce amie,

Ton témoignage d’amour me touche énormément et je prends les dieux à témoin pour t’offrir toute mon amitié et la protection de mon bras. Jamais je ne laisserais une femme telle que toi sacrifier sa vie pour la mienne, mais l’élan de ta générosité me réchauffe le cœur.

Achille

Cher Achille,
 
Je te remercie de m'avoir répondu. Je veux bien être ton amie et être sous ta protection. J'en suis heureuse. S'il y en a plus, c'est encore mieux.

Vous ne m'avez pas répondu quand je vous ai demandé de venir me chercher. Si vous ne pouvez pas, pourquoi? Si vous avez des questions à me poser, n'hésitez pas. Moi, je n'ose pas trop car je sais que vous vous emportez vite, mon héros. Si seulement ça pouvait être vrai ce que vous m'avez dit! Malgré tout, je pense à vous toutes les nuits! Après m'avoir répondu, me permettrez-vous de vous questionner, mon seigneur?



Amie,
 
Ne sais-tu pas que je guerroie ici, en Toade? En ce moment, nous respectons une trêve en l'honneur des funérailles de Patrocle, mais très bientôt, les combats reprendront et je ne veux être nulle part au monde ailleurs que devant la sainte Ilion à trancher des gorges troyennes. Aucune femme au monde ne m'éloignera de cette destinée.
 
Puisses-tu comprendre les raisons qui m'empêchent d'aller te chercher, où que tu sois!
 
Achille


************************Fin de page************************