Liza
écrit à

   

Achille
Achille

     
   

Le film

   


vendredi 06 février 2009

Cher Achille,

En admirant tes aventures devant le film «Troie», je suis émerveillée: tu es si courageux, si téméraire! Je t'informe que l'acteur qui joue ton rôle (Brad Pitt) est très beau. J'espère que tu l'es autant que lui, si ce n'est plus.

Peut-être es-tu trop rancunier quand tu traînes le fils du roi derrière ton char, tu m'as fait beaucoup de peine à ce moment-là! Tu es un peu trop guerrier à mon goût mais j'ai adoré le moment du film où tu es dans le lit avec la fille, comment s'appelle-t-elle déjà?

Je t'embrasse très fort en espérant que tu me répondras,

Liza



Salut, Liza à la belle bouche!

Je te remercie de tes compliments. Je constate que ce Brad Pitt, dont on me parle constamment, a grandement contribué à accroître ma renommée. Je ne sais pas à quoi il ressemble, alors je ne peux faire de comparaison. Cependant, je peux te dire ceci: hommes et femmes de mon époque font les louanges de mon apparence physique autant que de ma force et ma vaillance. J'ai hérité des traits divins de ma mère. Il y a dix ans à peine, je passais encore pour une vierge royale à la cour du roi Lycomède. C'est dire si mes traits sont délicats! Il me faut préciser qu'à l'époque, j'avais quelques cicatrices en moins et mon corps n'était pas sculpté, comme il l'est aujourd'hui, par les combats quotidiens.

Hector… Mon sang bout dans mes veines à la seule pensée du prince troyen. Tu me trouves rancunier? Bien sûr que je le suis! Quelle sorte d'ami serais-je si je ne l'étais pas? Hector a frappé Patrocle alors qu'il était déjà blessé, transpercé par la lance d'Euphorbe le dardanien;  Hector a insidieusement profité d'un moment de faiblesse pour porter un coup fatal. Ensuite, il s'est acharné à mutiler la dépouille de Patrocle alors que nos amis tentaient de le ramener au camp, de me le ramener. Hector a traîné le corps de Patrocle, lui a volé ses armes et s'apprêtait à lui trancher la tête pour la brandir sur une pique. C'est cela la vérité. C'est ainsi que les choses se sont passées. Me trouves-tu toujours trop rancunier, amie?

Qu'est-ce que c'est, «être trop guerrier»? Peut-on l'être seulement un peu? Sur le champ de bataille, lorsque la phalange ennemie approche en courant, personne ne songe à ne pas être trop guerrier, ni à épargner l'adversaire, il faut lui survivre au contraire. Tu dois lui survivre, tu dois être le meilleur, sinon, tout s'arrête pour toi: c'est la fin de la vie et de ses plaisirs.

Ah! Mes nuits! Cela aussi t'intéresse. Je ne sais de quelle fille tu parles, l'une ou l'autre de mes esclaves, je présume. Elles sont nombreuses, toutes charmantes et proviennent de diverses cités que j'ai prises au cours des dernières années. Ce sont des filles aux origines nobles que je traite avec respect et considération. Certaines partagent mon lit, d'autres non. Je n'ai jamais pris une femme de force et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer.

Que ta santé soit bonne!

Achille