Roxy
écrit à

   


Achille

     
   

L'eau qui rend immortelle

    Cher et bel Achille,

Je ne comprends pas pourquoi ta mère ne t'a pas entièrement trempé dans l'eau qui rend immortel au lieu d'oublier un peu de ton talon?

Sincère salutation,

Roxy


Roxy, douce enfant

Crois-tu qu'une déesse avisée telle que ma mère aurait commis une si flagrante erreur? Par tous les dieux, il s'agit, soit d'une insulte de ta part, soit d'une terrible méprise. Qui t'a raconté de telles absurdités? Les Centaures?

Ma mère fut soumise aux mâles contre son gré. Tous les dieux la désiraient ardemment, même le puissant Zeus, mais aucun n'osa la prendre pour épouse ou maîtresse, car il était écrit que l'enfant qui naîtrait de son ventre surpasserait en puissance son père. Crois-tu que le grand maître des cieux voulait prendre cette chance? Non. Les Immortels se réunirent et décidèrent d'en terminer avec cette menace. Ils donnèrent ma mère à un mortel, le noble Pélée, fils d'Éaque, nourrisson de Zeus. Assez noble pour prendre une déesse pour épouse et assez faible pour limiter la puissance de cet éventuel rejeton. C'est ainsi, belle amie, que je fus conçu.

Ma mère voulut me rendre immortel, mais pas en me trempant dans je ne sais quel fleuve boueux! Elle fit comme on doit faire dans cette situation, c'est-à-dire qu’elle passa mon corps dans le feu chaque nuit, et le jour qu’elle m’enduisit d'ambroisie, la nourriture des dieux qui donne l'immortalité. Malheureusement, mon père interrompit son travail qu'il jugeait dangereux et elle se sauva, me laissant à demi divin.

Combien de fois devrai-je répéter que mon talon se porte à merveille et que je n'ai aucune faiblesse, si ce n'est de ne savoir pas résister à une jolie femme lorsqu'elle me pose une question stupide!

Achille


Cher Achille,

Merci d'avoir répondu à ma lettre, et je m'excuse de vous avoir offensé: pardonnez à une simple mortelle son ignorance!

Je vous dérange encore une fois, pour vous demander s'il est bien vrai qu'un jour vous avez dit que les dieux nous enviaient, car nous étions mortels et que nous vivions chaque instant de la vie avec intensité parce qu'il pourrait bien être le dernier moment de notre existence?

J'attends avec impatience votre réponse,

Merci.

Roxy


Achille te salue Roxy!

Je te pardonne tout, douce amie, ton ignorance et tes offenses. Puisses-tu à ton tour pardonner à un homme tel que moi ses faiblesses et sa colère. Il faut comprendre que la tension est grande dans le camp et que j'ai tendance à m'emporter contre les mauvaises personnes.

J'ai peut-être déjà dit, un soir où le vin n'avait pas été assez dilué, que les dieux nous enviaient, mais cela est folie! Comment les Immortels pourraient-ils envier la race faible et victime de toutes les souffrances possibles que nous sommes? Bien sûr, nous possédons le sentiment d'intensité, mais c'est tout ce que nous possédons avec l'espoir d'appartenir à la race des héros qui bénéficieront d'un repos éternel sur l'Ile Blanche.

Les dieux sont maîtres et le maître n'envie pas l'esclave. Pas plus que le chasseur n'envie sa proie. Il s'agit de savoir lequel des deux un homme décide d'être. Prédateur ou proie. Homme en voie d'immortalité ou homme prisonnier de sa mortalité, tenant à sa vie comme un pauvre à sa vieille croûte de pain.

Pour un homme de valeur, la plus belle fin consiste à mourir sur le champ de bataille, dans les honneurs. Pour un esclave, la plus belle fin consiste à survivre le plus longtemps possible. Les dieux ne peuvent en aucun cas ressentir l'un ou l'autre.

Il ne faut pas me rappeler les bêtises que je lance lorsque j'ai trop bu.

Achille


Cher Achille,

Votre réponse m'a convaincue, vous avez raison: les Dieux ne peuvent nous envier. Seul l'homme envie Dieu.

Vous dites souvent que pour un homme de valeur la plus belle fin consiste à mourir aux champs de batailles, mais je ne comprends pas: comment pouvez-vous penser cela malgré le fait que vous soyez un grand guerrier, ne vous est-il jamais arrivé d'espérer vieillir aux côtés de la femme que vous aimez, même si cela doit vous faire renoncer à votre honneur?

Je voulais aussi vous dire que je m'inquiète un peu pour vous, ce n'est pas raisonnable de boire autant, vous allez y perdre votre santé!

Merci,

Roxy


Khairé Roxy!

Il n'y a rien de plus important pour un homme de valeur que l'honneur. Parfois, la destinée d'un homme veut qu'il vieillisse en sagesse et livre son savoir aux autres, comme Nestor, roi de Pylos. Mais, parfois, il faut savoir mourir au combat.

Mourir sous la lame des ennemis est une mort honorable, car elle sert à défendre ceux qui ne le peuvent pas, les femmes et les enfants. Je suis certain que Hector, le Prince troyen, préférera mourir plutôt que de laisser sa femme et son fils périr devant ses yeux. Son corps sera leur rempart jusqu'à son dernier souffle. Ainsi font les hommes.

Ma femme Déidamie et son père ne me feraient pas un très bon accueil si je devais fuir et apparaître à la cour de Scyros en loques et couvert de honte! Me considérerait-elle encore si elle me croyait lâche? Et comment pourrait-elle espérer trouver un protecteur en moi si elle m'a vu fuir devant le combat?

Si les dieux consentent à me laisser vieillir malgré tout auprès d'elle, je ne provoquerai pas ma mort. Mais si je dois, comme l'a annoncé la prophétie, mourir sous ces remparts, je ne me soustrairai pas à la volonté divine. Rien de bien n'en résulterait!

Ne t'inquiète pas pour moi, douce amie, le vin ne peut me faire de mal. Même un enfant en boit!

Herrôssô amie!

Achille


Cher Achille!

Merci encore d'avoir trouvé le temps de répondre à une simple mortelle comme moi. Je comprends que l'honneur soit quelque chose d'important pour vous, mais, pour ma part, je préférerais que mon mari soit un lâche et vieillisse auprès de moi plutôt que de le voir sauver son honneur en mourant au combat.

Vous dites aussi que vous défendez ceux qui ne le peuvent pas, à savoir les femmes et les enfants. Je suis d'accord que les enfants ne peuvent pas se défendre, mais, par contre, les femmes le peuvent. Je n'ai absolument pas besoin d'un homme pour me défendre. Je le fais très bien moi-même.

Excusez-moi mon ignorance, mais je voudrais aussi savoir ce que veux dire Khairé et Herrôssô?

Merci d'avance, Grand Achille!

Roxy


Douce Roxy,

Que les femmes peuvent être naïves! Comment ton époux pourrait-il vieillir auprès de toi s'il n'assure pas la sécurité de votre royaume tout d'abord? Et s'il parvient à épargner sa vie et à survivre aux guerres et aux affrontements, il pourra bien entendu vieillir en paix, à la condition que ses fils soient forts et braves et défendent vaillamment la cité de leurs ancêtres. Mais alors, toi, pauvre femme, qui suppliait les dieux de laisser ton époux à tes côtés, n'en pleureras-tu pas davantage de voir tes rejetons se lancer au-devant de l'ennemi?

Alors donc, tu es de ces femmes qui excellent dans l'art du combat? Tu manies avec adresse l'épée et la lourde lance? Archère d'expérience, tu peux abattre un homme tout en chevauchant? Tu as la force d'enfoncer ta lame dans le crâne de ton ennemi et de désunir ses membres? Je n'en suis que plus admiratif devant toi, amie. Alors, tu apprécierais la compagnie des Amazones. Sais-tu qu'elles ont oublié les vieilles rancunes qui les opposaient aux Troyens et qu'elles se sont installées dans la sainte cité auprès des alliés? J'ai bien hâte de voir ces femmes combattre. On raconte que leur fureur n'a point d'égal sur cette terre. Enfin, il n'est pas venu le jour où une femme me fera frémir. Je me demande qui, de moi ou d'une Amazone, l'emporterait au combat.

Khairé et herrôssô sont des formules de salutations, tout simplement.

Ton ami.

Achille