RP
écrit à

   

Achille
Achille

     
   

La Vie, un combat

   

Bonjour Achille!

Je t'écris pour avoir tes conseils, toi le héros légendaire, tu as vécu de nombreuses batailles, tu as tué bien des ennemis et tu as toujours été vaillant et courageux. Je te demande conseil pour un tout autre combat, celui que chaque personne a du mal à affronter, le combat contre la vie et plus particulièrement le moi intérieur. Je suis un homme de vingt-et-un ans en plein affrontement avec mon moi obscur, je cherche à détruire les peurs qui m'entourent, trouver le courage et la force nécessaires pour avancer. Bien sûr, sans peur il n'y a pas de courage, mais je ne sais pas vivre l'instant présent, j'ai toujours peur du pire. En résumé, ma question est simple: comment profiter de l'instant présent, savoir être heureux de ce qui nous entoure et vaincre ses peurs, ses angoisses? Je t'ai pour exemple, un héros gagne, un héros va de l'avant, j'ai besoin de tes conseils pour réussir.

À bientôt, Achille, héros des héros



Salut étranger!

Ton cri me rappelle celui que m'a lancé un jour mon ami Alcimédon, alors que nous n'étions que des enfants dans le palais de mon père. «Apprends-moi à être aussi courageux que toi», me demandait-il à l'époque. À présent, il est l'un des commandants de mon armée et son parcours est jonché de victoires éclatantes.

Veux-tu savoir ce que je lui ai dit ce soir-là? Je lui ai rappelé que tous les hommes, les bons comme les mauvais, les braves comme les lâches, les riches comme les mendiants, les héros comme les criminels, mourraient un jour. Que pour tous, sans exception, les portes de l'Hadès s'ouvrent toutes grandes, et qu'avant ce jour, avant que les Parques ne mettent un terme à sa destinée de mortel, il devait vivre, vivre pleinement et intensément. Il devait fouiller son cœur pour mettre à jour ses plus grands rêves, ses plus folles ambitions, ses plus excentriques désirs et prendre tous les risques nécessaires en leur nom.

Les peurs ne disparaissent jamais. Nous avons tous les nôtres; j'ai également les miennes. Mais surpasse-les une fois pour voir et tu comprendras ce que se sentir grand veut dire.

Que ton rugissement se fasse entendre!

Achille



Je te remercie de ta réponse. Je comprends qu'il faut toujours se surpasser afin de devenir grand, vivre tout à fond et se battre pour ses désirs les plus chers. Mais je suis souvent atteint d'angoisses et je ne sais comment les combattre, je crée énormément de torts à mon entourage. J'admire beaucoup les grands guerriers, vous êtes un exemple de vie pour moi, Léonidas, Achille, Spartacus, Beowulf, tous des exemples pour moi. Vous savez être forts et braves. J'aimerais vivre ma vie à fond, sans angoisser, sans avoir peur de tout perdre, être assez fort pour me défendre. J'ai besoin de tes lumières, Achille!

Repose-toi bien, héros parmi les héros.



Que te dire, ami?

Cela serait si simple si tu étais près de moi. Avec mon bras à ton côté, tu apprendrais aisément à défier tes angoisses. Comment pourrais-je te guider avec seulement des mots, comment, à distance, pourrais-je t'enseigner à foncer? Je n'arrive pas à imaginer ce que tu ressens. Je ne connais pas l'angoisse, ni les tremblements de la peur. Je connais la lame tranchante du désespoir, le feu dévorant de la colère, les vagues écumantes de la passion; je passe des sommets les plus élevés aux abîmes les plus profonds.

Que te dire pour te convaincre de vivre si le claquement du ciseau des Parques n'y est pas parvenu? Tu crains de tout perdre. C'est légitime, tu perdras effectivement tout un jour. Raison de plus pour profiter sans contrainte de ta vie, non? Tu gâches ton existence à hésiter et à angoisser!  Ne sais-tu pas que ton temps est compté? Ne sais-tu pas qu'il s'écoule irrémédiablement et qu'à tout moment peuvent devant toi s'ouvrir les portes du séjour des morts? Vis, pauvre fou, avant que tout cela ne prenne fin. Il ne sera plus temps de goûter aux délices de la vie lorsque ta langue ne sera plus que de la cendre dans une urne.

Que Zeus l'impétueux dépose un peu de mâle vigueur dans ta poitrine!

Achille




Merci pour ta réponse, Achille!
 
Tes mots sont un encouragement pour moi, je t'admire énormément. Comment un homme peut-il devenir maître de sa vie? Comment peut-on devenir un homme respecté? Comment un homme peut-il devenir le guerrier de sa propre vie et maîtriser les ennemis de son cœur, ses peurs?

Je réussis de plus en plus à trouver la lumière dans les ténèbres et à faire face à mes peurs, je voudrais devenir un héros dans ma propre vie (maîtriser mes peurs, vivre heureux, prendre les bonnes décisions) comme tu as été le héros de toutes tes guerres.
 
Penses-tu qu'un homme qui commence à entreprendre ce chemin réussira à vaincre sa vie?
 
J'attends de tes nouvelles, Achille. Que Zeus te garde et te berce dans ton sommeil.
 
Cordialement! Héros des héros!




Salut!

Te voilà devenu impatient de lire mes réponses, je veillerai à ne plus te faire attendre désormais.

Tu veux un conseil, tu me demandes des mots qui pourraient t'apporter une solution magique, mais les mots ne sont que des mots. Le secret du courage ne s'y cache pas; c'est dans tes bras, dans tes mains, dans ta poitrine, dans tes jambes, dans tout ton corps qu'il se trouve.

Tu sembles croire que de vivre intensément, de savoir surmonter ses peurs et de se surpasser éloigne le malheur. Pas du tout! Combien d'amis ai-je perdus au fil de mes aventures, combien de bons hommes ai-je vu périr loin de leur famille? La vie est faite d'une part égale de bonne et de mauvaise fortune, exceller ne change rien à cela et la gloire ne guérit pas les douleurs du cœur. Et pour ce qui est de prendre de bonnes décisions, tu te trompes. Je ne compte plus les erreurs que j'ai commises!

D'accord, je t'accorde un conseil: cesse d'hésiter. Car nous pourrions discuter pendant cent ans et toujours répéter les mêmes phrases, rien ne changera tant que tu n'agiras pas. Tu as le pouvoir de façonner ta vie selon tes désirs. Si tu ne fais rien et te contentes de râler, toi seul es à blâmer.

Ne sois pas contrarié, ce que je te dis est pour ton bien.

Achille



Cher Achille!

Ce que je cherche de ta part, ce sont des conseils pour devenir le vainqueur, le vainqueur de la plus grande guerre qu'un homme ait à gagner... La vie! Tes mots jusqu'à présent m'ont énormément aidé et sont très sages: quel conseil aurais-tu à donner à un homme pour qu'il ne s'arrête jamais de vivre? Qu'il se batte toujours, qu'il combatte ses peurs?

J'attends de tes nouvelles,

Repose en paix, guerrier.



Je ne connais plus le repos depuis la mort de Patrocle. Cette vie n'a plus aucune saveur depuis que j'ai livré son corps au bûcher. J'ai toujours su que je trouverais la mort sous les murs d'Ilion, je n'ai jamais cru que je la souhaiterais à ce point. Car oui, j'aspire à rejoindre mon bien-aimé chez l'Hadès, mais avant, bien des Troyens et leurs alliés me précèderont.

Si les dieux sont bons pour moi? L'ont-ils jamais été? M'ont-ils jamais donné quoi ce fût d'une main sans reprendre de l'autre? Tout ce que j'ai eu, tout ce que j'ai aimé, j'ai dû me battre pour l'avoir et le conserver, et malgré cela j'ai tout perdu. Mais je ne regrette rien, car j'ai savouré chaque instant de ma vie. Celui qui profite de sa vie et celui qui se cache dans l'ombre, tous deux meurent, tous deux laissent tout derrière. Lequel veux-tu être? Ou plutôt, lequel es-tu?

Achille



Tes paroles sont à la hauteur de tes actes, il est vrai que l'échec est souvent même une force, la souffrance aussi car c'est grâce à la souffrance et à l'échec que nous nous renforçons, que nous améliorons nos vies. De tout chaos naît une renaissance, mais pour toi qu'est-ce qui différencie un homme bon d'un homme mauvais?
 
Excuse-moi pour ces dérangements.
 
Repose en paix, guerrier.



Ami,

Tu me demandes ce qui fait la différence entre un homme bon et un homme mauvais, mais assurément tu n'as pas besoin de mon aide pour répondre à cette question. Pourquoi la poses-tu d'ailleurs?

Achille



Parce qu'il arrive que les hommes mauvais soient souvent confondus avec les hommes de bien, j'ai décidé de me prendre en main et d'affronter mes peurs, mon chemin vers le bonheur a démarré!
 
Je pense bien sûr que les peurs ne sont pas insurmontables à cent pour cent mais je pense surtout que nous pouvons les dompter et les maîtriser pour en faire plus un allié qu'un ennemi. Les dieux sont-ils bons avec toi maintenant que tu te reposes, Achille?
 
Cordialement.



Celui qui veut vivre sa vie, Achille... celui qui veut vivre...



Tu as fait le bon choix, ami, et toutes mes pensées vont vers toi en ce jour.

Hier, en prenant mon repas du soir avec mes chers compagnons, je leur ai, j'espère que tu n'en seras pas offensé, parlé de toi. Alcimédon était là et lui, plus que tout autre, sait ce qu'il en coûte de faire les mêmes pas que les autres avec des peurs supérieures.

Lorsque Patrocle est tombé au combat, Automédon a fui dans mon char. Il craignait tant la multitude des ennemis, qu'il a foncé vers notre camp. Mais en route, il a rencontré Alcimédon, un de mes commandants, et grâce aux paroles de celui-ci, qui l'encourageait à ne pas abandonner un ami derrière, son cœur se gonfla de courage et ils retournèrent tous deux auprès de Patrocle afin de défendre sa dépouille que les Troyens cherchaient à mutiler.

Parfois un homme a besoin d'un ami pour lui rappeler de quoi il est fait. Je veux être cet ami pour toi. Lorsque tu sentiras ta vaillance faiblir, viens vers moi et fortifie ton courage à mon contact. Et lorsque je serai mort, cendres dans une urne, garde mon souvenir bien vivant et laisse-moi, au-delà de la mort, t'inspirer à te surpasser, à briller, à vivre…

Achille



Merci, Achille, tes paroles tiennent mon cœur au chaud. Tu es de bon conseil et un ami: je veux apprendre de toi, je veux que tu m'aides. En ce moment je doute de moi-même, je doute que mon bonheur dure, car je m'arrange toujours pour me construire un magnifique bonheur que je détruis toujours; pourquoi suis-je sans cesse en train de détruire mon bonheur? J'ai peur de souffrir car je n'ai pas confiance en moi-même, je ne m'aime pas et j'ai besoin de m'aimer, de me retrouver, comment faire pour cela? Je ne t'en veux pas, au contraire, pour la discussion sur moi-même.
 
Cordialement,

Repose en paix, guerrier entre tous


Ami,

Tu poses des questions auxquelles je ne sais que répondre. Il te faut accepter, je crois, que tous les moments de bonheur sont éphémères et que tôt ou tard, ils se déroberont sous ta main. Saisis-les, le temps qu'ils passent.

Si tu ne t'aimes pas, tu devrais penser à te redéfinir.

Un pas à la fois, mon ami, un jour à la fois.


Achille



Excellent conseil. Je te tiendrai au courant, mon ami.



J'attendrai de tes nouvelles.

Que les dieux t'accordent cette victoire sur toi-même!
 
Achille



Guerrier, mon ami,
 
Cela fais un bout de temps que je n'ai pas eu de nouvelles de toi, comment vas-tu?
 
Je te demande encore une de tes faveurs Achille: comment savoir si les dieux nous aiment? Et tu me considères comme ton ami: puis-je savoir pourquoi j'ai cet honneur vis-à-vis de toi?
 
Cordialement.



Salut à toi, ô Pierre!

Ma santé est bonne, mais je suis, comme toujours, tourmenté par la mort de Patrocle et par le cadavre d'Hector qui ne m'apporte pas la paix que je croyais ressentir en vengeant mon ami. Je voudrais que le prince troyen renaisse uniquement pour lui planter à nouveau ma lance dans sa belle gorge.

Si tu veux savoir si les dieux t'aiment, pourquoi ne te rends-tu pas à la sainte cité de Delphes pour consulter la Pythie? Ou alors, questionne un devin qui aura toute ta confiance, les signes le renseigneront. Personnellement, je crois que si les dieux t'avaient remarqué et qu'ils ne t'aimaient pas, tu le saurais.

Pourquoi ne te considérerais-je pas comme un ami? N'es-tu pas un homme de bien?

Achille



Comment savoir si je suis un homme de bien? Je ne pense pas que ce soit à moi d'en juger... Car même le pire des criminels, si tu lui demandes s'il est un homme de bien, il te répondra oui.
 
Cordialement.



Crois-tu? Crois-tu que le pire des criminels n'a pas conscience de sa nature?

Tu es un homme intelligent, tu es parfaitement capable de jeter un regard lucide sur tes paroles et actes et de savoir s'ils sont ceux d'un homme de bien ou d'un homme cruel et tyrannique.

Achille



Je pense me qualifier d'homme bon mais tourmenté par cette immense gentillesse. Être trop gentil peut coûter le destin du monde, je tiens à prendre l'exemple de Zeus: s'il avait eu de la pitié pour Cronos, si sa gentillesse l'avait poussé à ne pas lui faire de mal, nous serions encore sous l'emprise de la tyrannie des Un-Œil et des Cent-bras!
 
Zeus est un homme de bien et je pense qu'il sait guider l'humanité vers un chemin glorieux...
 
La souffrance est nécessaire à un futur bonheur, toute décision qu'un dieu prend pour nous est une sage décision.
 
Cordialement, guerrier.



À toi, ami, de trouver la balance. Il y a un temps pour la gentillesse et un autre pour la cruauté.

J'aurais tendance à t'encourager à ne pas trop dépendre des dieux. Ils nous jouent parfois de bien mauvais tours...

Achille



Cher Achille!

J'ai suivi tes conseils et ai réussi à trouver un emploi. Ma vie est au beau fixe. J'ai enfin réussi à me servir de ma peur pour en faire une force dans mon combat. Même si je suis loin de l'arrivée, je gagne des batailles vers la victoire! Comment vas-tu de ton côté?

Que les dieux te gardent!


 Salut à toi, ami!

Quelle joie d’entendre tes bonnes nouvelles! Je suis fier de toi. Tous les combats te grandissent, même ceux que tu perds. Je voudrais t’annoncer que je vais bien, mais c’est loin d’être le cas. Je suis impatient que cette trêve s'achève pour m’élancer dans la plaine et voir combien de têtes troyennes mon bras peut faire tomber en une journée. Ma colère va en s’accroissant et je n’ai que ce qu’il reste d’Hector pour me défouler.

Achille


Je te remercie de l'intérêt que tu portes à mes messages, ne t'inquiète pas: ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort!
 
J'ai l'espoir que tu trouveras le repos et j'espère avoir de tes nouvelles! Achille le Grand, je te conseille de lire la saga des livres Troie, de David Gemmel: tu apparais dans le tome deux. Il y a trois tomes et on loue tes actions encore une fois, tu es un héros!
 
Que les dieux te gardent et à bientôt!



Que les dieux te gardent aussi, noble ami, et que ton éclat te distingue d'entre les hommes!
 
Achille