Khaled
écrit à

   

Achille
Achille

     
 

L’aventure qui vous a le plus marqué

    Achille,

J’ai voulu vous écrire une lettre parce que, lorsque j’étais en 6e, j’ai beaucoup entendu parler de vous. C’est surtout l’histoire autour de votre talon qui m’a intéressé. Cela doit être bien, d’être invincible. J’ai lu plusieurs versions de cet épisode et j’aimerais savoir ce qui s’est vraiment passé. Avez-vous été placé dans le feu pour être purifié des éléments mortels, plongé dans le Styx?

J’ai une deuxième question: j’aimerais savoir, parmi toutes les aventures auxquelles vous avez participé, laquelle est celle qui vous a le plus marqué.

Merci d’avoir lu ma lettre,

Khaled
Élève de 4e B au collège Michelet



Salut à toi, Khaled!

Je répondrai à tes questions car tu ne me déplais pas et aussi parce que je souhaite que la vérité sur mon compte soit répandue parmi ton peuple.

Ma mère Téthis est une déesse marine. Peu de temps après ma naissance, elle tenta de me rendre immortel. Quel plus beau cadeau peut-on offrir à son fils si ce n'est l'immortalité et l'invulnérabilité? Mon père Pélée étant mortel, elle croyait bien agir en le dotant d'un fils qui pourrait prendre soin de lui. Le procédé pour rendre un mortel immortel est relativement simple, mais doit être accompli jusqu'au bout. Il faut prendre le nouveau-né, un nouveau-né uniquement car un humain plus âgé en mourrait, et le plonger dans le feu, afin de détruire ses particules mortelles. Ensuite, on le retire et on le recouvre d'ambroisie, ce qui guérit les plaies et rend immortel. Cette action doit être répétée trois fois pour être pleinement efficace. Seulement, moi, je n'ai eu droit qu'à deux car au moment de me plonger dans le feu pour une troisième fois, ma mère a été interrompue par mon père. Effrayé, il m'a arraché à ses bras et l'a chassée. Elle est retournée au royaume marin de son père et moi, je suis resté à demi invulnérable, bien plus fort que n'importe quel autre homme, mais pas à l'abri de la mort.

Beaucoup d'aventures m'ont marqué de différentes manières. Ma première chasse avec Patrocle, alors que je n'avais que sept ans, a soudé notre amitié et a  transformé ma vie. Ma rencontre avec ma femme Déidamie. La mort d'Iphigénie à Aulis fut terrible et étrange. Il y a aussi cette horrible erreur que j'ai commise sur l'île de Tenedos en tuant le roi Ténès. Trop d'aventures pour toutes les énumérer, et chacune si importante à sa manière, forgeant ma vie, lui donnant l'aspect qu'elle a présentement!

Que les dieux te soient cléments!

Achille



Merci pour la lettre.



Ce fut un réel plaisir.

Achille