Victoria
écrit à

   

Achille
Achille

     
   

La bravoure

   

Ô grand Achille, fils de Pélée et Thétis,

Votre courage et votre bravoure sont légendaires.

Je sais que je ne suis pas digne de vous parler mais je vous admire et regrette de ne pas être à votre époque pour vous rencontrer! Je me demandais si, malgré votre bravoure et votre courage, vous avez déjà eu peur sur les champs de bataille. Et si des hommes de votre camp se sont déjà rebellés contre vous. Si oui, est-ce par jalousie?

Ô grand guerrier, avez-vous déjà tué par amour ?

Je suis désolée de vous importuner avec mes questions et de vous faire perdre votre temps.

Je vous salue, Péléide!

Victoria, votre servante à tout jamais.


Achille te salue, ô Victoria!

La peur et la terreur rôdent sur tous les champs de bataille. Ce sont elles qui font se battre les guerriers avec tant d'ardeur. Moi comme les autres, j'éprouve de la peur, mais je suis maître d'elle et ne prends d'elle que sa capacité à me faire réagir promptement, à garder un œil sur mes compagnons et à les secourir si je crains pour leurs vies. Les hommes de ma troupe, les Myrmidons, ne se sont jamais rebellés. Mes commandants sont d'anciens amis d'enfance, loyaux à ma famille depuis de nombreuses générations, et les guerriers sont tous fiers de combattre à mon côté. Quant aux autres troupes venues de divers royaumes, j'ai eu des ennuis avec certains princes, mais cette époque est révolue. Nous sommes à présent tous unis pour le malheur des Troyens dompteurs de chevaux.

Si j'ai déjà tué par amour? Que veux-tu dire exactement?

Que ta santé soit bonne!

Achille