Mizzala+aol.com
écrit à

   


Achille

     
   

Kleos or nostos?

    Divin Achille aux pieds rapides, fils de Pélée, khairé!

Je suis enchantée de pouvoir enfin t'adresser toutes ces questions qui depuis quelques temps me taraudent... Je suis en effet chargée d'étudier la grande histoire à laquelle tu présides, l'épopée dont tu es le héros. Alors voilà, je sais qu'il t'est arrivé de penser quitter le champ de bataille et de rentrer chez toi, avec tes compagnons, du temps où Patrocle était encore envie. Ce chien d'Agamemnon, qu'il soit maudit, n'a en effet pas été très correct avec toi en te volant ta part d'honneur... mais pourquoi as-tu proféré ces menaces vainement? Pourquoi n'es-tu pas vraiment parti? A l'heure qu'il est Patrocle serait encore en vie...! Est-ce la gloire, une fois encore, qui t'a retenu? Mais si tu devais choisir, entre la gloire et Patrocle, qui choisirais-tu?

Sache en tout cas que ton nom a été gardé dans toutes les mémoires, à travers le temps, que tu es immortel, à travers les paroles des aèdes, à travers l'écrit, à travers l'histoire. Sache que tu restes fascinant, même des milliers d'années après ta mort... Mais sache aussi que tu regretteras un jour d'avoir choisi la gloire et l'immortalité de ton nom à une vie paisible. Quand Ulysse réveillera les morts, tu diras préférer être un simple laboureur que le roi que tu es aux Enfers. Je ne suis pas Cassandre mais les dieux parlent aussi par ma voix, crois-moi... Si ça peut te faire plaisir, sache aussi qu'Agamemnon aura le châtiment qu'il mérite, la pire trahison l'attend au coeur de son foyer... Un jour, je te retrouverai au Royaume des Morts Achille, car ta colère t'y conduira... Avec mon plus profond respect,

Sophie

P.-S.: tu n'as pas essayé le yoga?

Khairé Sophie qui voit loin!

Choisir entre Patrocle et la gloire n'a jamais été en jeu! Voilà où réside le problème. Il n'a jamais été question de Patrocle. Peut-être que si j'avais su... enfin! Là n'est plus la question. Ma mort, la gloire, plus rien ne m'importe. Seule la vengeance, un indomptable désir de vengeance, parle au plus profond de mon âme.

J'irai volontiers chez Hadès. Lorsque Hector au casque scintillant m'aura précédé. Pas avant.

Achille