Retour en page d'accueil de Dialogus

lea 
écrit à

Achille


Je vais te dicter ton avenir


   


Cher prétentieux Achille,

Je ne trouve pas particulièrement «fantastique», comme disent certaines personnes, tes «exploits» pour la simple et bonne raison que tu as tué Hector. Mais ce n'est pas tout: car certes, il a tué Patrocle, ton très cher cousin; mais sache qu'il ne faut pas être rancunier dans la vie. Que tu aies tué Hector est une chose, mais que tu aies traîné ce pauvre corps -mort dans d'atroces souffrances et devant tous ses proches- en est une autre. C'est absolument intolérable. J'espère tu t'en voudras tout le long de ton existence.

Mais, laissons là ce chapitre, car je ne suis pas venue ici pour te parler de ta cruauté sanguinaire. Je suis plutôt venue te parler de ton avenir. Car, comme tu le sais peut-être, ou comme tu l'ignores sûrement, je suis bien plus loin dans le temps que toi. Je suis en 2009. Je suppose que ce nombre -qui s'appelle date- ne te dit pas grand-chose. Tout ça pour te dire que je sais déjà ce qui va t'arriver. Comme tu le désirais, tu es maintenant connu par un bien grand nombre de gens. Mais encore, que va-t-il t'arriver? Tu te le demandes. Voici quelques indices: fait très attention au frère d'Hector, et à ton talon. Je ne t'en dis pas plus, ce serait dommage que tu réussisses si facilement à modifier le futur.

Sur ce, à bientôt, et malgré la rancune que j'ai envers toi, je te souhaite bonne chance. Réponds-moi si tu es un homme, cher Achille.

P. -S: ALLEZ LES TROYENS!

Léa


Pourquoi m’en voudrais-je d’avoir tué Hector? Ici, c’est la guerre, pas le festival des papillons!

Tes prédictions ne sont même pas originales. Je les ai entendues mille fois. Écoute plutôt la mienne: je prédis que l’année suivant ta mort, on aura déjà oublié ton nom.

Qu’importe que je meure et comment je mourrai, ma vie est si passionnante qu’elle fera rêver les hommes pendant des milliers d’années. Essaie d’en dire autant!

Achille


************************Fin de page************************