Mélanie
écrit à

   


Achille

     
   

J'aimerais savoir...

    Cher Achille,

Excuse-moi pour mon vocabulaire inculte, mais je fais de mon mieux. Dans le film TROIE mettant en vedette le beau Brad Pitt, Briséis et toi vous aimiez beaucoup ou plutôt passionnément à un point tel que tu étais prêt à arrêter la guerre pour elle et elle était prête à quitter Troie. Mais tu n'étais guère marié et elle était venue au monde à Troie et faisait partie de la famille royale si je puis m'exprimer ainsi.

Donc est-ce que cette version est un peu trop romancée, parce que si oui je serais un peu déçue parce que je m'étais beaucoup attachée au personnage interprété par Brad Pitt (je dois dire que n'importe quelle fille aimerait être Briséis si la version du film est vraie) et au moins est-ce que vous l'aimiez. Mais, brave Achille, est-ce vrai aussi que Patrocle était votre cousin et qu'il serait vraiment parti faire la guerre à votre place et que Hector lui a tranché la gorge. Et par la suite vous seriez parti tuer Hector (même après avoir décidé de ne plus vous battre à cause de l'amour que vous portiez à Briséis) et que vous l'auriez attaché après votre char; si c'est vrai je trouve cela affreux! Vous serez content que dans cette version, ce n'est pas une flèche au talon qui vous aurait achevé, mais plein dans le ventre.

Merci d'avance.

Votre dévouée Mélanie



Femme,

Que de faux dans ton discours! Je ne sais même pas par où commencer pour rectifier la vérité que tu connais. Enfin, je vais tenter de le faire le plus précisément possible.

J'ai bel et bien épousé Déidamie dans le royaume de Scyros et ce, bien avant mon départ pour Troie.

J'ai capturé Briséis dans une cité voisine de Troie. Elle m'a suivi de bon gré et m'a offert sa vie. Elle est devenue une compagne chère à mon coeur. Elle m'a été enlevée il y a plusieurs saisons par Agamemnon, mais elle m'a été rendue il y a peu. J'aime effectivement cette femme, mais j'en aime plusieurs autres aussi. Et les femmes m'aiment!

Patrocle, que les dieux veillent sur son âme, lui, le meilleur des hommes, n'était pas mon cousin. Il fut accueilli à la cour de mon père alors que je n'étais qu'un enfant. Nous avons toujours été très près l'un de l'autre. Il y a peu, Patrocle a malheureusement emprunté mon char et mes armes et a péri sous les coups de l'infâme Prince de Troie, Hector au casque scintillant.

Voilà où j'en suis, Mélanie, voilà où j'en suis.

Achille



Cher Achille,

Je comprends que l'histoire d'amour entre toi et Briséis a été vraiment faussée par les réalisateurs de cinéma. Dommage, car j'aimais beaucoup cette version de l'histoire et même j'ai regardé des centaines de fois ce film. Mais ce n'est pas la vraie histoire, que peut-on y faire?

Merci.

Votre admiratrice Mélanie



Toutes les histoires d'amour sont amplifiées pour le plaisir de ceux qui écoutent. Laisse-toi seulement bercer par le charme du récit et n'en ressens aucune honte.

Achille

Cher Achille,

Désolé d'avoir tardé à vous répondre, j'ai lu votre message il y a peu. Sinon je vous aurais écrit bien avant, croyez-le. Je suis heureuse pour vous que les femmes vous aiment autant. J'aimerais, et ne le prenez point mal, savoir si les rumeurs qui courent à mon époque, et que je n'ai entendu que tout récemment, sont fondées.

Premièrement, j'ai entendu dire que, pendant les très longues guerres, les guerriers en manque de femmes, et je vous le répète de ne pas le prendre mal, pratiquaient la sodomie avec leurs frères d'armes et que c'était très courant surtout chez les Grecs.

Deuxièmement, j'aimerais savoir si votre mère était une déesse ou non et si vous, bel Achille, cher Achille, étiez un demi-dieu.

Votre dévouée

Mélanie


Salut à toi, ô Mélanie!

Lorsque nous sommes à la guerre, les femmes ne manquent pas, car nous les capturons pour en faire nos esclaves. Deux frères d'armes peuvent partager une très grande amitié et parfois même de la tendresse physique. Mais habituellement, ce sont les jeunes qui partagent avec leurs maîtres une intimité particulière. Tu as raison, ce genre de comportement est assez courant. Ce qui est moins habituel, c'est qu'une femme interroge un homme à ce sujet. Je te réponds, car la grande Pyrène m'a assuré que ce genre de conversations est courante dans ton royaume.

Ma mère Téthys est bien une déesse, ce qui fait de moi un demi-dieu. Mais je ne suis pas immortel.

Achille


Je te salue brave Achille,

Oui, il est maintenant courant dans mon royaume que les femmes posent ce genre de questions à un homme. Les choses ont bien changé depuis ton époque, et on pourrait même dire que ce sont les femmes qui mènent le couple. Maintenant, nous avons d'ailleurs le droit de vote!

Ce qui m'intéresse maintenant ce serait plutôt de savoir qui est la grande Pyrène? Sans toutefois vouloir t'offenser sur ta croyance des dieux et déesses dont je n'ai aucune connaissance, moi qui ne connais qu'un seul dieu nommé Dieu et en qui je ne crois pas. Je serais plutôt une athée.

Au revoir, grand et beau Achille, au plaisir de te réécrire et de lire tes lettres.

Ta fidèle et éternellement dévouée,

Mélanie




Qui est la Grande Pyrène? Ta question m'étonne, car c'est elle qui est maîtresse de Dialogus, la grande dame qui transmet les messages à travers les époques.

Tu dis n'avoir qu'un seul dieu et pourtant tu n'y crois pas. Comment cela est possible? Comment es-tu arrivée à cette situation paradoxale?

Achille




Brave et très sexy Achille,

Je prends des termes amicaux en espérant que vous me prenez comme amie après tout ce temps. Oui la religion dans laquelle j'ai été baptisée n'a qu'un seul Dieu en qui je ne crois pas. Situation paradoxale, je ne crois pas! Je n'ai pas choisi ma religion en naissant, mais puisque je suis plus vieille et plus mature j'ai toute la liberté de choisir en quoi je crois, ne le pensez-vous pas?

Votre encore et toujours dévouée,

Mélanie


Amie,

Si tu ne crois pas en ce dieu unique que tes ancêtres vénéraient, en qui crois-tu?

Achille