Retour en page d'accueil de Dialogus

 Annika
écrit à


Achille


Héros ou tyrans


 

Bonjour Achille,

J'ai une question qui me trotte dans la tête: qu'est-ce que tu trouves de cool à tuer des gens de façon industrielle et sans le moindre remords? Ne sont-ils pas courants chez les gens que l'on appelle les demi-dieux ou les héros (je ne me rappelle plus exactement comment on les appelle)?

Rassure-moi parce que, sinon, j'avoue que les héros ne méritent pas leurs titres, et qu'en ce moment je leur donnerais plutôt celui de tueurs en série ou de tyrans sans cœur.

P.-S. Je ne veux surtout pas être méchante ni vous choquer, vous, les héros. Ne le prends surtout pas comme ça, ce n'est pas le but.

Annika




Achille te salue, ô Annika!

Tu me fais penser à ma Déidamie. Vous êtes toutes deux comme la lame d’une épée, douce et tranchante à la fois.

Tu ne me choques pas. Quiconque cherche la vérité et porte la vérité en bouche mérite et obtient mon respect. Je suis bien disposé à t’exposer ma réalité.

Le guerrier qui tue à la guerre et selon les règles de la guerre n’est pas un meurtrier. Chacun y va en sachant qu’il peut y perdre la vie et dans la perspective de dompter ses ennemis. Celui qui ne veut ni défendre sa patrie, ni l’assister dans sa gloire, n’a qu’à s’en aller vivre dans les montagnes, loin des hommes. 

Il y a des guerriers qui tuent sans honneur, je ne suis pas de ceux-là. Je fais face à mes ennemis, je les affronte ouvertement, je n’attends pas que leur attention soit détournée pour porter un coup fatal. C’est ainsi que mon bien-aimé Patrocle est mort: le prince Hector, le grand héros que tous portent en si haute estime, l’a transpercé de sa lance alors qu’il lui faisait dos. Quel genre d’honneur y a-t-il à se comporter ainsi?

Avant la mort de Patrocle, j’épargnais toujours ceux que je soumettais et qui le demandaient et je les échangeais contre une rançon. Maintenant que les Troyens ont lâchement assassiné mon ami, je n’épargne plus personne. Ceux qui veulent conserver leur tête n’ont qu’à ne pas se présenter devant moi!

Je crois sincèrement que la guerre est une activité légitime. Tu peux débattre de cette idée, certes, mais tu ne peux pas nier que ceux qui y prennent part doivent s’attendre à mourir ou être tués et que si cette idée leur est insupportable, ils doivent s’éloigner. Pourquoi profiteraient-ils des avantages qu’offre une cité s’ils ne sont pas prêts à la protéger?

Moi-même, je m’habille chaque matin en pensant que je ne serai pas là pour me déshabiller. Je vais chaque jour au combat en acceptant d’y mourir. Que ceux qui sont en face de moi y soient moins préparés ne m’émeut pas, il est vrai, mais aucun d’eux ne pourra dire à ses juges que celui qui l’a envoyé chez l’Hadès l’a fait de manière honteuse. Tous diront qu’ils ont perdu la tête de la main d’un homme honorable. Sachant que je respecte les règles divines de la guerre, je ne ressens pas de remords à ce sujet. Pourtant, je ne suis pas exempt de remords. J’ai celui d’avoir abandonné mon ami.

J’espère avoir répondu à tes questions, ô Annika.

Que les dieux te protègent!

Achille


Allô Achille!
 
Je dois te dire que les pays qui rêvent de conquérir le monde sont très mal perçus, à mon époque! C'est que comme la majorité des pays est démocratique, ils comptent bien le rester!
 
Sinon, je crois que je ne comprends pas bien la définition de l'honneur, pour ton temps. Est-ce proche de la dignité?

J'ai une question qui me tracasse mais que tu risques de trouver stupide: as-tu déjà vu de la neige? Car, en ce moment, il y en a à revendre chez moi!
 
Ta religion m'intrigue, et j'ai fait des recherches sur les Enfers; à ce que j'ai pu comprendre, ils seraient sous terre; donc, après ta mort, tu iras sous la terre. C'est bien curieux car, dans mes croyances, auxquelles je ne crois pas vraiment, on monte au ciel après la mort pour aller au paradis, gouverné par notre dieu unique, Dieu, ou, si on a fait trop de mauvaises actions, on descend en enfer, gouverné par le diable, pour expier ses péchés.
 
Au revoir Achille,

Annika


Salut à toi, Annika à la belle bouche!

Tu as raison, nous ne pouvons comparer nos deux réalités; elles semblent si différentes! Quand j’étais petit, je rêvais de conquérir le monde. Je crois comprendre qu’à ton époque c’est une mauvaise chose. Ici, c’est le pouvoir qui règle nos vies. Il y a ceux qui l’ont et ceux qui ne l’ont pas. Je ne peux appartenir qu’à la première catégorie.

L’honneur est la règle principale de la guerre. De cette valeur découlent toutes les autres. Quand un guerrier n’a pas d’honneur, c’est le chaos qui s’installe. Prends le respect de la trêve: à mon avis, c’est un droit inaliénable que d’avoir la possibilité de donner à ses morts une sépulture décente. Les Troyens manquent constamment d’honneur. À notre arrivée sur la plage phrygienne, nous avons perdu de vaillants guerriers, dont le prince Protésilas, fils d’Iphiclès. Le lendemain, alors que nous célébrions les funérailles de ce grand héros, voilà que le prince Cycnus, allié de Priam, nous attaque! N’est-ce pas une attitude déshonorante pour les Troyens?

Déidamie, fille de Lycomède roi de Skyros, est mon épouse devant les hommes et les dieux, elle est la gardienne de mon nom et la flamme de mon foyer.

Hadès est le gardien du séjour des morts, le dieu des Enfers, là où nous nous retrouvons tous après le trépas.

Que le bon œil t’accompagne!

Achille

Bonjour,

Nous ne pouvons pas vraiment débattre sur la guerre car nous n'avons pas la même culture, ni les même valeurs, ni même les mêmes dieux!

Mais nous n'avons pas non plus le même vécu. Ma province, le Québec, est restée un peu marquée par la seconde guerre mondiale, qui n'était pas une guerre comme tu l'entends (une guerre pour protéger une cité, si j'ai bien compris). Adolf Hitler voulait conquérir le monde, mais surtout c'était un prétexte pour exterminer les gens qui n'étaient pas catholiques, notamment les juifs.

Quel sont les principales règles de guerre à ton époque?
 
À la mienne, il y a celle sur les bombes au potassium car les gens qui voyaient exploser une bombe au potassium finissaient par mourir d'une mort inhumaine.
 
Qui est Déidamie?
 
Peux-tu m'expliquer pour Hadès?
 
Toutes mes condoléances pour ton ami Patrocle.
 
Merci de m'avoir répondu! À la prochaine!

Annika




Amie,

Toutes les guerres possèdent des envahisseurs et des défenseurs; ceux-là veulent conquérir, ceux-ci veulent défendre. Qu’ils souhaitent protéger une cité, un passage maritime ou le monde en entier, cela ne change rien. Toutes les guerres sont les mêmes, des hommes se battent, souffrent et meurent. Exterminer ou enchaîner l’ennemi n’est pas une tactique récente. Nous protégeons notre famille, notre peuple, vous protégez le monde, rien de nouveau sous le soleil -le même, je présume.

Le problème avec les règles et la guerre, c’est qu’elles font rarement bon ménage. Je suis un homme d’honneur et, au combat, je ne cherche pas à vaincre mon ennemi par la ruse. Je laisse nos forces se départager sans fard. Seulement, je ne compte pas automatiquement sur un comportement similaire de la part de mes adversaires. Je sais que la peur de mourir et le désir de vaincre font commettre bien des crimes. Mes amis les centaures disaient que la victoire appartient à ceux qui enfreignent les règles. Bien que je n’adhère pas à ce principe, je sais que beaucoup d’hommes voient les choses ainsi également.

Déidamie est mon épouse devant les hommes et les dieux.

Que veux-tu savoir au sujet d’Hadès? Il est un dieu, roi des Enfers et du séjour des morts. Je ne vois pas ce que je pourrais dire d’autre.

Achille
************************Fin de page************************