Retour en page d'accueil de Dialogus

Alexandre de Macédoine
écrit à

Achille


Grand Achille (2)


   

Achille le guerrier, le valeureux, le courageux et le glorieux,

Sache que je m'adresse à toi grâce à notre père Zeus. Il m'a envoyé cet incroyable «Dialogus». Je vois qu'il t'a également fait part de cette découverte.

Je me réjouis à l'idée de te parler. Je suis né bien après toi, grand Achille. J'ai lu tes exploits contés par un poète nommé Homère. Quelle joie de t'écrire, Achille!

Je me nomme Alexandre de Macédoine, fils de Zeus. Mais on me donne souvent comme le fils de Philippe II de Macédoine. Je suis le plus grand empereur que l'histoire ait jamais connu. Tu es un plus grand soldat que moi, mais j'ai honte et peur en te disant que mes exploits militaires dépassent ta gloire. Bien sûr, je te considère meilleur que moi, grand Achille. Tu as aimé Patrocle, ton compagnon, comme j'ai aimé Héphaïstion. Nous avons beaucoup de points communs, grand Achille. Mais ton courage dépasse le mien de beaucoup. J'espère que ce message te parviendra.

Que les dieux te protègent! Gloire à toi Grand Achille!

Alexandros Basileus

P.-S. : Sache que ton rêve est réalité. Le monde s'est souvenu de toi plus que tu ne l'imaginais.


Salut à toi, Alexandre!

Je ne connais pas la Macédoine, ni ce Philippe II, encore moins cet Héphaïstion, mais j’aime ce que tu racontes au sujet de mon courage.

Je suis bien conscient que de nombreux hommes sont meilleurs généraux que moi. J’aime trop les combats pour m’illustrer en stratégie. Heureusement, je suis entouré de fidèles amis et de conseillers dont l’intelligence n’a d’égale que leur loyauté.

Puisses-tu régner longtemps et brillamment, ami Alexandre!

Achille

************************Fin de page************************