Retour en page d'accueil de Dialogus

 Filippo
écrit à


Achille


Cher monsieur Achille


 

Cher monsieur Achille,

Comme nous avons participé à un projet concernant les héros de la littérature française, j'ai le plaisir de vous envoyer ma lettre.

J'ai choisi d'écrire à un personnage illustre comme vous car je pense que vous n'êtes pas seulement une personne, mais aussi un symbole et un héros.

J'admire vos entreprises et votre courage et je voudrais vous demander quelle est la bataille que vous n'oublierez jamais et pour quelle raison.

Dans l'attente de votre aimable réponse, je vous prie d'agréer, monsieur Achille, mes salutations distinguées.

Filippo


Salut à toi, ô Filippo!
 
Plusieurs batailles sont gravées dans ma mémoire pour différentes raisons. Celle qui me vient en premier à l'esprit est, bien entendu, la bataille qui a vu périr mon bien-aimé Patrocle.
 
Les Troyens s'avançaient dangereusement vers nos vaisseaux tirés sur la plage et plusieurs nobles princes étaient gravement blessés. Patrocle vint me trouver et me supplia de me battre avec les Achéens afin qu'Hector ne mette pas le feu à nos navires, nous privant ainsi du doux retour. Je refusai, mais je consentis à ce qu'il mène mes guerriers et qu'il porte mon armure pour faire croire à mon retour aux Troyens.
 
J'avais bien avisé Patrocle de ne pas s'avancer vers la cité, de se contenter de repousser l'ennemi, mais sa bravoure et son excellence l'ont poussé trop loin. Il s'est retrouvé encerclé par une multitude et malgré nos amis qui ont combattu férocement pour l'arracher à la mêlée, il n'est pas revenu vivant.
 
Que diraient son père et le mien s'ils savaient que j'ai abandonné mon ami, que je n'étais pas là pour couper les têtes de ses ennemis, que je restais oisif alors qu'il avait besoin de moi?
 
Non seulement je n'oublierai jamais cette bataille, mais je n'aurai pas un seul moment de repos tant que je n'aurai pas, à la suite de mon bien-aimé, franchi les portes du séjour des morts!
 
Que les dieux te protègent!
 
Achille


************************Fin de page************************