Dhia
écrit à

   


Achille

     
   

Agammemnon est un...

    Ô toi! Roi des rois! Héros des héros! Et des tas d'autres qualités. Puisses-tu informer un simple mortel la cause de ta crevaison par une simple flèche au talon?

PS: Où est-ce que je peux trouver des Myrmidons pour pas cher? Je compte envahir un pays.
Blablabla la fin
 


C'est moi qui envahirai ta cité et tuerai tous ceux que tu connais. Tu apprendras qu'Achille n'a guère d'amitié pour les imbéciles de ton espèce. Tu te prends pour qui, rognure d'homme?

Tu oses te moquer? Tu prétends vouloir acheter un de mes compagnons? Prends garde, chienne de face, si je t'attrape, tu n'auras pas l'honneur de mourir dignement; je te vendrai comme esclave, pour satisfaire les plaisirs nocturnes d'un prince cruel.

Achille
 


Eeeeh! T'es vraiment en rogne, toi! Mais non mon grand, l'humour a évolué, je n'ai que du respect pour toi. Alors pour tes compagnons, je m'excuse, je suis allé trop loin je l'avoue. Je n'ai pas voulu te vexer. Sache que tu es le seul héros pour moi.

Pour l'invasion, je te prie de le faire le plus vite possible. Et pour mes parents, Dieu s'en est chargé.

Allez, mes hommages aux mesdames et prends soin de toi, y a des bruits qui courent et qui disent qu'une tapette nommée Brad Pitt veut prendre ta place.

Reply soon



Étranger,

Évidemment que je suis ton héros, mais je désapprouve ta manière de t'adresser à moi. N'as-tu donc reçu aucune éducation?

Quoi qu'il en soit, ma réponse sera brève, puisque je n'ai absolument rien à te dire. Que Brad Pitt aille se faire voir chez les Barbares, j'ai des ennemis à exterminer ici.

Une chose pourtant: pourquoi désires-tu que j'attaque ta cité?

Achille
 

Me répondre ainsi, ô valeureux guerrier, héros des héros, est au-dessus de toutes mes espérances. Et je t'en remercie en m'agenouillant devant toi.

Et la réponse pourquoi je t'ai demandé d'attaquer ma cité, eh ben parce qu’après ton départ à l'olympe, la vie est devenue monotone, elle manque d'action. Plus de guerres honorables comme avant. Une guerre de héros face à face, les yeux dans les yeux. Maintenant, on se bat contre des bouffeurs de dattes qui ne sont même pas foutus de trouver un accélérateur dans un tank russe. La vie devient nulle, comme dans un jardin d'enfants. Plus d'honneur à sauver, plus de villes à assiéger. Plus de dieux qui entrent en guerre, rien. Alors si tu peux venir détruire cette crèche qu'on appelle le nouveau monde. Je t'en serais reconnaissant.

PS: J'ai trouvé un remède à ton talon.


Khairé ô étranger!

Tu devras me révéler ton nom sans quoi je cesse tout échange entre nous. Par contre, je dois admettre que tu as amélioré la manière de t'adresser à moi. Bientôt peut-être m'inspireras-tu le titre d'ami. Nous avons beaucoup de chemin à faire pour nous rendre là.

Ceci étant dit, je suis navré d'apprendre les désolantes conditions de ta vie. Comment fais-tu pour tolérer pareille situation? Allons, étranger, quitte ces terres où l'honneur ne veut rien dire. Exile-toi vers un royaume plus digne de la nature de l'homme. Si cela t'est possible, bien entendu.

Je te promets, si je survis à cette guerre, de venir à toi et de t'offrir le spectacle que tu chéris, que tu attends bien impatiemment j'imagine. Une chose cependant, fais-toi connaître de moi avant ce jour, que je ne t'envoie pas chez l'Hadès par méprise. Ta cité et bien d'autres s'écrouleront sous mon pas, les femmes gémiront livrées à l'esclavage et les hommes expireront dans la poussière, leur tête désunie de leur corps. Je sèmerai la terreur et longtemps les hommes se rappelleront mon passage funeste! Si tu révèles être fin conducteur, je te laisserai mener mon char et assister au trépas de tes semblables à la première ligne. Tu les verras me supplier pour que j'épargne leur vie et à ce moment-là, tu sauras enfin ce qu'est l'honneur car leur disgrâce honteuse sera aussi évidente que la lumière brillante d'Hélios.

Prie les dieux, ô étranger, demande le retour du jour où les hommes mettent le bronze à chauffer, où leurs mains touchent la lame acérée de la survie, de la supériorité et de la gloire. Il reviendra ce temps, tu peux le croire. Si le combat est devenu à ce point médiocre et artificiel –tu n'es pas le premier à me le dire– c'est que l'homme s'est éloigné de la vie. La vie se chargera de le ramener à lui. Ce jour amènera une ère sanglante et brutale, prépare-toi bien à cela. Entraîne ton corps et ton esprit, car le vrai homme a de larges épaules et une intelligence vive.

En terminant, je ne peux te cacher mon déplaisir. Ne sais-tu pas que mon talon, et même les deux, est parfaitement normal? Je hais ces histoires absurdes colportées à ce sujet.

Que les dieux jettent leur regard sur ton monde!

Achille
 


Oh, Achille héros des héros, je suis vraiment navré de te répondre si tard. Comment oser faire attendre un valeureux guerrier mais,vois- tu, notre monde a de drôles de façons de se conduire. Nous sommes écroulés sous le poids des impôts. Nos dieux s'appellent Coca Cola, Levi's, Microsoft, Nike ou Adidas.

On n'a pas de grande guerre, ni de grande crise. Notre guerre est culturelle, notre crise est nos vies. Ma ville natale s'intitule ST-AVE dans une région connue sous le titre de Bretagne. J'ai vu le soleil envoyer ses fils dorés sur l'hôpital psychiatrique situé en face de chez nous. Ca sent bon les hôpitaux psychiatriques, ça sent les roses. Nos dieux-machines ont créé des liquides qui ont la même odeur que les roses, fleurs ou autres plantes. On s'en sert pour cacher les odeurs des substances émanant des patients: Marguerite signifie «urine», Sapin «matière fécale» et Lys, «vomi»... On peut rester romantique tout en étant névrosé.

Maintenant, je vis dans le plus grand royaume de tous les temps. Il se trouve au-delà de toutes les îles que vous avez connues, de toutes les mers et terres que vous avez honorées: ce royaume s'appelle les Etats-Unis.

Être un de tes Myrmidons sera pour moi un honneur. Au moins, j'aurai une vraie raison de vivre. Je m'appelle Dhia, ma mère était russe, mon père tunisien: tous deux sont morts dans un accident de voiture. J'ai vécu avec ma tante maternelle.

Ô Achille délivre-moi de ce monde. Ô Achille puis-je être ton esclave? Je m'entraîne nuit et jour, car nous avions aussi un héros qui te ressemble, même s' il ne peut pas arriver à ta cheville: notre sauveur était Tyler Durden. Son histoire est longue, je te la raconterai dans mon prochain message.

dhia
 


Dhia,

Tes mots n’ont aucun sens pour moi et je n’ai pas le temps de percer le mystère de tes paroles.

Je veux bien de toi auprès de moi. Malheureusement, je n’ai pas le temps de me rendre dans ton royaume. Les hommes tombent à mes genoux, m’implorent et périssent à chaque instant. Le sang répandu de mes ennemis est mon unique satisfaction. Si cette vie te convient, je t’accueillerai parmi mes compagnons, mais tu devras te montrer impitoyable. En es-tu capable?

Achille